20:00
-
-
    

Qui est Michael Frolik?

Publié le 23 décembre 2020 à 20h45
PAR

Dans la journée de mercredi, les Canadiens de Montréal se sont entendus sur les termes d'un contrat d'une saison d'une valeur de 700 000 dollars avec l'attaquant tchèque Michael Frolik. Marc Bergevin ajoutera ainsi de la profondeur à son attaque en vue de la prochaine campagne qui débutera le 13 janvier.

1. Ce sera un retour au Québec pour Frolik, lui qui a disputé deux saisons avec l'Océanic de Rimouski entre 2006 et 2008. Durant son passage dans le Bas-Saint-Laurent, il a récolté un total de 138 points en 97 parties.

2. Il fut autrefois le dixième choix au total du repêchage de la LNH en 2006 par les Panthers de la Floride. Lors de sa première saison dans la LNH en 2008-2009, il a cumulé 45 points en 79 parties avec les Panthers.

3. Il en sera donc à une sixième formation dans le circuit Bettman, après avoir disputé les 850 premiers matchs de sa carrière avec les Panthers, les Blackhawks, les Jets, les Flames et les Sabres. Il a au passage marqué son lot de points avec 384.


4. Il amènera de l'expérience au sein de la formation du CH, étant donné qu'il a déjà remporté les grands honneurs auparavant. C'était en 2013, lorsqu'il évoluait chez les Blackhawks de Chicago. Il avait même amassé une mention d'aide sur le but gagnant marqué par Dave Bolland dans les derniers instants du match.

image


5. Frolik arrive en terrain connu à Montréal. Depuis ses 19 ans, il passe la majorité de ses étés à s'entraîner dans la vieille métropole, c'est ce qu'a affirmé son agent Alan Walsh, suite à sa signature avec le CH.

« À l'exception de cette année en raison de la pandémie, il louait un condo l'été à Montréal. Il avait cette routine depuis l'âge de 19 ans. Il a habité dans le Vieux-Montréal et sur le boulevard René-Lévesque, près du Centre Bell. Il passait environ huit semaines tous les étés à Montréal. Il adore la ville. »


De plus, il connaît déjà son nouveau patron Marc Bergevin, dû au temps qu'ils ont passé à se côtoyer avec les Blackhawks.

Crédit : HockeyDB
10 dernières chroniques
pub