Les Sénateurs d'Ottawa optent pour l'absence d'un capitaine

Publié le 2 janvier 2021 à 13h56
PAR JEFF DROUIN

Ceux qui me connaissent comme coach et comme personne sont conscients à quel point la facette du leadership est primordiale à mes yeux. J'y accorde beaucoup d'importance et comme coach de baseball, j'ai gagné des Championnats avec un capitaine et des équipes débordante de leadership.

La raison pour laquelle j'étale une partie de ma vie personnelle cet après-midi a un lien direct à cette nouvelle, en provenance d'Ottawa : il n'y aura aucun capitaine au sein du groupe cette année.



Moi, ça me titille un brin. Je comprends que l'équipe est jeune, qu'elle est en plein développement, que ce n'est pas évident d'octroyer cette lettre de noblesse à un jeune qui amorce sa carrière au sein de la LNH puisque ça comprend BEAUCOUP de pression. Par contre, en même temps, lorsqu'un leader né circule dans un environnement, on le sent, on le sait et ça devient unanime de le nommer capitaine. Pour l'instant, moi, ça m'indique qu'il n'y a peut-être pas de joueurs comme ça dans le vestiaire. Quoique


Pierre Dorion a ajouté un gars comme Derek Stepan, âgé de 30 ans, qui traîne un bon bagage et qui a toujours été reconnu comme un bon leader par ses pairs. En 2009-10, il était le capitaine des États-Unis au Championnat mondial des moins de 20 ans, où il a récolté un total de 15 points en sept parties. Il a aussi un "A" de conçu sur son chandail depuis six ans (Rangers et Coyotes). Pourquoi ne pas lui donner ce rôle par intérim afin de faire grandir les jeunes?Mais, je comprends le concept de "on veut donner l'équipe aux jeunes dès maintenant"... à partir de cette philosophie, pourquoi ne pas donner le "C" drette-là à Thomas Chabot au lieu d'attendre? On sait tous que ça lui reviendra de toute manière, aussi bien régler ça dès maintenant. Peu importe, le groupe de leaders formé de Thomas Chabot, Brady Tkachuk et Erik Gudbranson (le plus vieux de ce noyau avec ses 28 printemps) démontre parfaitement à quel point cette équipe est en train de regagner son blason.

Permettez-moi de préciser que celle-ci ne devrait pas terminer au dernier rang de la division canadienne. Dorion a certes été critiqué lors des dernières années, mais avouons qu'il a réalisé un boulot colossal avec le résultat que nous voyons en ce moment. J'aime cette équipe, je l'avoue!
10 dernières chroniques
pub