20:00
-
-
    

Le Canadien de Montréal et la Santé publique négocient

Publié le 9 décembre 2020 à 8h50
PAR JEFF DROUIN

Voilà une nouvelle rafraîchissante, soit celle qui indique que l'organisation du Canadien de Montréal négocie avec la Santé publique depuis quelques semaines. C'est le devoir de l'équipe de dialoguer avec la Santé publique puisque le hockey de la LNH s'en vient... et que le Tricolore ne peut pas utiliser ses infrastructures.

Le plan de retour en vue du 13 janvier est en ce moment officieux, ce qui se rapproche le plus du "officiel", donc Geoff Molson doit s'activer et trouver une solution pour que ses joueurs puissent s'entraîner et jouer. La solution actuelle semble de former une équipe bulle, où les protocoles sont très stricts. Un peu comme les bulles dans les classes. Tout contact avec d'autres humains serait pratiquement interdit...



Le Canadien tente donc d'obtenir des assouplissements concernant le protocole de retour au jeu. La fameuse quarantaine de 14 jours, c'est ça qui brise tout. Les gars qui sont dans l'Ouest, aux États-Unis ou en Europe devront passer 14 jours seuls dans une chambre d'hôtel avant de rejoindre les autres à l'entraînement.


Lors d'un match au Centre Bell, par exemple, avec le protocole actuel, il faudrait un espace de 14 jours entre chacune des joutes pour respecter la loi. Ça n'a aucun sens. Pour éviter cela, ça prendrait évidemment le même type de bulle qu'on a vu lors des séries de la Ligue nationale à la fin de l'été dernier. Mais selon les sources de La Presse, le gouvernement pourrait abolir cette clause incessamment. #Positif

Pour le moment, les informations coulent au compte-goûte puisque ni le Canadien ni la Santé publique ne souhaite commenter ce dossier épineux.
10 dernières chroniques
pub