Un groupe de propriétaires furieux contre Gary Bettman

Publié le 7 décembre 2020 à 13h30
PAR JEFF DROUIN

D'un côté, les joueurs ne souhaitent pas rouvrir le contrat de travail que la LNH et l'AJLNH ont signé il y a "juste" quatre mois. Pour eux, ça n'a aucun sens de changer les choses, alors qu'on a signé celui-ci pour six ans en tenant compte de la pandémie mondiale actuelle causée par la COVID-19.

De l'autre côté, les propriétaires qui ne souhaitent pas embarquer dans le bateau sans aucun spectateur autorisé dans les arènes. Les propriétaires perdront énormément d'argent si aucun partisan n'est assis dans les gradins lorsque la rondelle tombera pour lancer la prochaine saison.

image

Parmi les propriétaires, un groupe d'entre eux serait tout simplement furieux contre Gary Bettman parce qu'ils ne comprenaient pas la CBA en totalité lors de la signature. Selon certaines sources qui ont informé Larry Brooks, du New York Post, Jeremy Jacobs, le proprio des Bruins de Boston, serait l'un des furieux.


"Nous avons été informés par deux sources que certains propriétaires d'équipes étaient en grande partie mal informés au sujet des négociations du printemps et de l'été et qu'ils avaient peu ou pas de temps pour examiner la CBA avant qu'elle ne soit mise en place. Maintenant que les propriétaires comprennent les ramifications de l'accord étant donné les défis de jouer au moins un 2020-21 en grande partie sans spectateurs, il y a un groupe furieux contre le commissaire et son adjoint Bill Daly. On nous dit que 'M. Jacobs' de Boston est parmi eux." - BrooksJacobs est LE propriétaire le plus influent du circuit, rien de moins. Il est également le président du conseil des gouverneurs de la Ligue nationale. Donc, s'il souhaite faire une telle déclaration, ses homologues le laisseront réagir sans réellement s'en mêler. C'est donc sans aucune surprise d'imaginer que le propriétaire livide du troupeau ne soit nul autre que monsieur Jacobs.

Bref, ce qui a rendu furieux Jacobs, ça demeure le fait que Gary Bettman a indiqué froidement qu'il n'était pas question d'ouvrir la CBA et que si tout le monde s'entend (même sans aucun fan dans les estrades au départ), la saison s'amorcera malgré la frustration de ce groupe.

Source : 985thesportshub.com
10 dernières chroniques
pub