21:00
-
-
    

Pas évident pour Francis Bouillon et les jeunes joueurs du Canadien

Publié le 2 décembre 2020 à 15h45
PAR

Avec la situation pas évidente que nous vivons présentement, ce n'est pas facile pour personne. Parlez-en aux restaurateurs et aux propriétaires de gymnase. Pour Francis Bouillon, entraîneur du développement des joueurs du Canadien de Montréal, la pandémie nuit aussi à son travail.

L'ancien défenseur du Tricolore a l'habitude de se promener aux quatre coins de l'Amérique du Nord pour épier les jeunes talents de l'organisation. Il agit comme mentor et grand frère pour tous ces jeunes joueurs, particulièrement les défenseurs.

« Avec ce qu’on vit présentement, je passe beaucoup plus de temps à la maison alors qu’habituellement, je suis sur la route pour rencontrer nos jeunes. J’appelle donc les gars pour les aider à distance. Évidemment, ce n’est pas l’idéal, mais on a un travail à faire. On doit les aider à rester positifs et à passer à travers la situation. » - Francis Bouillon




Bouillon a bien sûr profité de sa tribune pour parler des meilleurs jeunes défenseurs du Canadien. On pense bien évidemment au premier choix du CH lors du dernier repêchage, Kaiden Ghule, et le nouveau russe, Alexander Romanov. Bouillon est impressionné par le talent de ces deux défenseurs, et il est convaincu que ces deux jeunes hommes peuvent être identifiés comme la relève du Bleu-Blanc-Rouge à la ligne bleue.

« La première fois que j'ai vu jouer Romanov, je pense que c’était il y a trois ans au Championnat du monde junior. Quand j’ai vu ce joueur-là à l’œuvre, juste son échauffement, j’ai détecté quelque chose que tous les joueurs n’ont pas, et c’est sa passion pour le hockey. La passion d’un joueur pour son sport, c’est ce qui peut l’amener au plus haut niveau. C’est un gars que j’ai vraiment, vraiment hâte de voir avec le Canadien.», a relaté Bouillon en visioconférence
10 dernières chroniques
pub