Max Domi a déjà envoyé une petite flèche au Canadien de Montréal

Publié le 4 janvier 2021 à 16h40
PAR JEFF DROUIN

Dès la première journée à sauter sur la patinoire, Max Domi ne s'est pas gêné pour pointer du doigt le Canadien de Montréal. Pas directement, mais on a aussitôt détecté cette pointe plus ou mois subtil : «Je n'ai jamais fait partie d'un vestiaire comme celui-ci!», en parlant de celui des Blue Jackets.



Je me souviens de son large sourire et de sa grande satisfaction lorsqu'il a rejoint le Canadien de Montréal, le 15 juin 2018. Il était tellement fier de débarquer au sein d'une formation avec une telle histoire et qui évoluait dans un gros marché. Son discours a bien changé, sans aucune surprise.

L'attaquant qui arborera le numéro 16 à Columbus a énormément de respect pour les vétérans qui ont bâti cette culture avec les Blue Jackets. Une culture "gagnante" qui a été développée sous la gouverne de John Tortorella... un entraîneur bouillant. Ne soyez pas surpris que les deux se "pognent" d'ici quelques mois ou même avant!


Mais si Domi joue comme sa première campagne avec le Bleu-Blanc-Rouge, soit une récolte similaire (72 points en 82 matchs, pour une moyenne de 0.88 par match), les deux hommes devraient se respecter. Il a de la fougue, Domi... Il a du chien, également. Mais s'il se met à bouder, les statistiques et l'attitude chuteront drastiquement.

Bref, Domi a été fidèle à lui-même : cocky. Et ça ne changera pas puisque c'est sa personnalité, faisant de lui le joueur qu'il est.
10 dernières chroniques
pub