21:00
-
-
    

La grande classe de Yaroslav Askarov

Publié le 6 janvier 2021 à 10h00
PAR JEFF DROUIN

Yaroslav Askarov, le gardien vedette de la Russie et le premier choix des Predators de Nashville lors du dernier repêchage (11e au total), a posé un geste que peu se permettent de réaliser comme joueur de hockey. Pour la cause, je vous rappelle que la formation russe s'est inclinée lors du duel afin de rafler la médaille de bronze contre l'équipe finlandaise. Une défaite crève-coeur de 4-1, qui restera certes gravée à l'intérieur de l'encéphale du gardien d'origine russe, qui a observé les Finlandais festoyer.



Le jeune cerbère de 18 ans s'est retrouvé seul à sa ligne bleue, alors que tous ses coéquipiers avaient retraité au vestiaire. Stoïque, il observait ses adversaires. Une cérémonie sobre, versus celle des États-Unis, devant les yeux analytiques du grand gardien russe, qui sera de retour l'an prochain à ce Championnat.

Askarov avait des airs de Carey Price pendant ces quelques minutes, lui qui semblait nonchalant en observant les autres briller. Les bras bien appuyés sur son bâton, sans aucun stress, comme si tout était normal... Comme l'a indiqué le site Balle Courbe, peut-être que l'homme masqué prenait des notes en vue de l'an prochain.


À noter que le compteur de celui-ci s'est stoppé ainsi lors de son deuxième tournoi des moins de 20 ans : En six joutes, il a conservé une moyenne de buts alloués de 2.50, tout en affichant un pourcentage d'efficacité de 0.914, ce qui n'est pas médiocre, mais pas à la hauteur de son immense talent. La dégelé contre le Canada en demi-finale a certes ébranlé son coco...

Source : Balle Courbe
10 dernières chroniques
pub