Son tir du poignet est un véritable missile, selon Jake Allen

Publié le 7 janvier 2021 à 20h58
PAR

Lors des dernières séries éliminatoires, l'attaquant Jesperi Kotkaniemi a été l'un des meilleurs des siens. Le Finlandais nous a démontré qu'il pouvait autant marquer avec son tir des poignets qu'avec sa présence devant le filet. Mais à quelle sauce l'utilisera Claude Julien?

Aujourd'hui avait lieu le premier match intraéquipe du tricolore et « KK » s'est démarqué des autres. Il a inscrit deux buts, un dans un filet désert, mais c'est la maturité dans son jeu qui a retenu l'attention.

Le nouveau gardien du CH Jake Allen s'est fait demander s'il avait découvert certaines habiletés parmi ses nouveaux coéquipiers. « Quand je jouais à St-Louis, je ne voyais pas souvent ces gars-là », a-t-il mentionné.

Allen a parlé du lancer de Josh Anderson et de Nick Suzuki, mais le premier joueur qu'il a vanté est le numéro 15 du Bleu-Blanc-Rouge. « Kokiemi... Je ne suis même pas encore capable de prononcer son nom! Mais son tir est à un autre niveau. Son tir du poignet est un véritable missile.»


Outre son lancer, une facette du jeu de Kotkaniemi que nous avons découvert en séries est sa présence dans le trafic. C'est ce qui lui a valu son premier but aujourd'hui. Il se retrouvait, encore une fois, devant le filet et a complété le jeu amorcé par Tyler Toffoli.

«Il est gros et fort. Je regarde son but aujourd'hui devant le filet, un deuxième effort. Ça lui a permis d'avoir du succès en séries et il continue à bâtir là-dessus. Il est très capable d'être physique», n'a pas oublié de mentionner Claude Julien.


Kotkaniemi avait été très intense lors des séries lui qui avait cumulé pas moins de 36 mises en échec, ce qui le place au deuxième rang de l'équipe derrière Ben Chiarot qui en a distribué 38. À noter que le point de presse prévue pour Kotkaniemi a été annulé tout juste avant qu'il s'adresse aux médias.Pour ce qui est de Claude Julien, l'entraîneur-chef du Canadien désire que son jeune loup conserve la même hargne qui l'avait habité lors des éliminatoires.

«Il se souvient très bien de ce qu'il a fait, de ce qui lui a donné du succès, et il continue à le faire. Il a un excellent tir. On veut qu'il lance. Mais il a un gros gabarit et il peut être solide devant le filet. Tu as vu son but aujourd'hui, il est allé au filet, il est resté là et il a sauté sur une rondelle libre», n'a pas oublié de mentionner Julien.

Kotkaniemi souhaitera certainement prendre exemple sur la dernière acquisition du CH, Corey Perry. Reconnu comme étant toujours devant le filet, Perry pourra certainement donner quelques conseils à « KK » pour perfectionner son jeu dans l'enclave.

10 dernières chroniques
pub