20:00
-
-
    

Quinn Hughes a réalisé tout un fait d'armes hier

Publié le 14 janvier 2021 à 14h42
PAR JEFF DROUIN

Quinn Hughes vient de la même cuvée que Jesperi Kotkaniemi, soit celle de 2018, où KK est sorti troisième et Hughes, septième. La saison passée, pendant le calendrier régulier, une tonne d'amateurs se sont un brin questionnés au sujet de la sélection de Kotkaniemi, alors que Hughes était toujours devant, à attendre d'être appelé par l'une des organisations de la Ligue nationale.



Les jappements contre le Finlandais ont fini par s'estomper en séries, alors qu'il a passé par Laval avant la pandémie, puisqu'il est devenu, avec Nick Suzuki, la pierre angulaire de l'attaque montréalaise.

Cela dit, revenons à Hughes. Le piler de la défensive des Canucks de Vancouver vient fraîchement de réaliser tout un fait d'armes, lui qui a récolté sa 50e passe en carrière, à son 74e match seulement (2 passes dans le gain des Canucks de 5-3 face aux Oilers) . Mine de rien, c'est la même cadence que Chelios avait à l'époque et ajoutons à cela que seulement quatre défenseurs ont atteint le plateau des 50 mentions d'aide plus rapidement que Hughes, soit Brian Leetch (69), Stefan Persson (66), Mark Howe (65) et Larry Murphy (62).




Je prends le temps de vous rappeler que Quinn Hughes a récolté un total de 53 points en 68 rencontres lors de la saison "stoppé" par la pandémie. Cette récolte lui a permise de terminer au second rang dans la lutte pour l'obtention de la recrue de l'année, qui a finalement été raflé par le défenseur de l'Avalanche du Colorado, Cale Makar. Makar a couronné cette saison-là avec un compteur de 50 points, dont 12 buts, en 57 duels.
10 dernières chroniques
pub