Google possède une (autre) preuve de la popularité du hockey au Canada

Publié le 9 décembre 2020 à 14h45
PAR JEFF DROUIN

On est tous conscients de deux choses au sujet de la popularité de la LNH.

Dans un premier temps, aux États-Unis, les gens se foutent du hockey, qui doit figurer au 5e rang des sports majeurs en Amérique, soit derrière la MLB, la NBA, la NFL et la MLS (prenez note que les sports ne sont pas nécessairement en ordre).

En second lieu, au Québec, les gens se foutent des autres sports puisqu'ils en ont que pour le Canadien de Montréal et la LNH. Ailleurs au Canada, il n'y a rien de plus populaire que le hockey, même si les Jays et les Raptors chauffent le derrière des Leafs à Toronto.

Mais lorsque Google débarque avec son top des équipes de la LNH les plus recherchées, on comprend encore plus ce phénomène canadien. Je veux dire par là l'amour étoffé du Canada envers le hockey. C'est une religion et un mode de vie pour plusieurs des individus demeurant au sein de ce pays.




Le top-5 de Google au sujet des formations de la LNH inclut cinq clubs siégeant au Canada. Il s'agit des Leafs, du Canadien, des Canucks, des Oilers et des Flames. Dans les cas des Jets et des Sénateurs, ils figurent respectivement au 6e et 8e échelon. Les Bruins de Boston, l'une des équipes favorites du Québec outre le Tricolore, viennent jouer les trouble-fêtes avec leur 7e position.Mais ce qui est drôle au sujet des Leafs, c'est que les requêtes de recherches les plus populaires étaient liées à ceci : «Toronto Maple Leafs Zamboni». Bizarre. On s'en fout de la Zamboni, non?

Imaginez, la LNH nous proposera une division canadienne cette année, ce qui sera certes très excitant pour les amateurs du Canada.
10 dernières chroniques
pub