SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Darryl Sutter y est allé d'une déclaration assez croustillante sur le but refusé des Flames de Calgary


PUBLICATION
Keven Mawn
27 mai 2022  (8h06)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Les Oilers d'Edmonton ont remporté leur série face aux Flames de Calgary en cinq petites parties, gracieuseté de Connor McDavid et Leon Draisaitl.

Ce fut un moment incroyable pour McDavid et sa bande, certes, mais cette victoire est entourée d'une controverse.
Rappelons que Blake Coleman des Flames s'est fait refuser un but en fin de troisième période pour avoir botté la rondelle dans le filet.
Toutefois, PLUSIEURS personnes n'étaient pas d'accord avec la décision des officiels, dont le principal intéressé.
Coleman ne croit tout simplement pas qu'il a fait un mouvement précipité vers l'avant avec son pied, afin que la rondelle pénètre dans le filet.
D'un autre côté, le journaliste de TSN, Craig Button, n'a pas mâché ses mots pour manifester son désaccord avec la décision des officiels.
Je crois que ce fut une terrible décision. Je n'ai jamais vu un « kicking motion ». Coleman s'est dirigé au filet et ça a touché son patin. Je crois qu'ils ont manqué leur coup.

Le journaliste Scott Wheeler s'est également joint à la danse. Il a partagé sur Twitter la séquence d'un but controversé qui a été accordé cette saison, où l'on peut clairement voir un mouvement de pied vers l'avant...
Darryl Sutter, pour sa part, a mentionné un exemple assez original pour prouver que Coleman n'a pas botté la rondelle.
Si quelqu'un est par terre et que tu lui assènes un coup de pied sur la tête, c'est un « kicking motion ». Si tu laisses glisser ton pied par terre, ce n'est pas un « kicking motion ».



Une déclaration digne du grand Darryl Sutter. Je n'en attendais pas moins!

Quoi qu'il en soit, si le but de Coleman avait été accordé, il est clair que ça aurait changé l'allure de la série...

Les Dieux du hockey ne se sont pas rangés derrière les Flames, visiblement.

FANADIENS.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS