21:00
-
-
    

Cole Caufield a besoin de séduire à nouveau le Canadien de Montréal

Publié le 2 décembre 2020 à 10h54
PAR JEFF DROUIN

C'est vrai que Cole Caufield en a déçu plus d'un le week-end dernier en se présentant sur les ondes de RDS sans trop de saveur. Il a pourtant créé au total une dizaine de chances de marquer lors de cette fin de semaine, mais pour Norman Flynn, si Caufield est l'avenir du Canadien, l'équipe est dans le pétrin.

Évidemment, avec ces deux joutes où le numéro 8 n'a récolté aucun point, des fans ont ramené ses performances ordinaires lors du Championnat mondial des moins de 20 ans de l'an dernier. Lors de ce tournoi, l'espoir du Canadien n'a amassé que trois points (un but seulement) en cinq joutes.

Le jeune homme, déjà très mature, est conscient qu'il n'a pas été à la hauteur de son talent et des attentes envers lui l'an dernier, et il y pense depuis. Il est humble et il ne s'est pas planté la tête dans le sable concernant le Championnat mondial junior des moins de 20 ans de Noël passé.




«Je n’ai pas performé au niveau que je pouvais et que je voulais. J’y pense depuis qu’on a perdu [en République tchèque], et c’est une chose pour laquelle je me suis entraîné. L’équipe que nous avons présentement, elle est au niveau de la médaille d’or. C’est comme ça qu’on aborde tous les tournois et ce sont les attentes.»

Cette année, on l'observe à la loupe, tout comme l'organisation du Canadien de Montréal. Sans hockey de la LNH actuellement, tous les regards sont fixés sur lui et il en est pleinement conscient. Le jeune homme a indiqué, via le réseau Sportsnet, qu'il savait que des membres du Canadien disséquaient toutes ses rencontres. Il est aussi soucieux de l'importance du CMJ puisqu'il jouera contre les meilleurs de son âge.Pour se faire pardonner, il devra performer à la hauteur. Il devra être le meilleur de son équipe et l'un des meilleurs du tournoi en Alberta (parce que oui, il se taillera un poste). Ce tournoi s'en vient et je le vois comme un tournant dans la carrière/saison du jeunot. Perso, je l'aime copieusement, il a des qualités phénoménales, mais il doit performer dans les moments forts dans un monde de niveau "junior".

Ne jetez pas la serviette, le kid se développe et il comprend des choses chaque match. Son don de marqueur fait de lui un joueur unique, ne l'oubliez pas.
10 dernières chroniques
pub