Voici pourquoi les joueurs de la LNH pourraient recevoir le vaccin avant les personnes à risque

Publié le 7 décembre 2020 à 6h55
PAR JEFF DROUIN

Avant tout, merci à la firme Pfizer-BioNtech, qui a développé un vaccin afin de contrer la COVID-19. Cette semaine, le vaccin sera distribué aux États-Unis, alors que pour le Canada, ça s'amorcera au début de l'année 2021. N'est-ce pas là une excellente nouvelle pendant cette trop longue pandémie?

Mais, à partir de là, un questionnement tournait dans mon encéphale : Est-ce que les athlètes professionnels recevront une dose avant nous afin d'augmenter la possibilité de reprendre la "normalité" plus rapidement? En même temps, ce qui est triste là-dedans, c'est que la firme en question, qui est une business (donc, qui veut faire du cash) ne se généra certes pas pour distribuer le vaccin aux gens riches et célèbres avant ceux qui devraient le recevoir en premier... Ça fonctionne ainsi aux États-Unis. Les personnes les plus « à risque » ne seront pas nécessairement au sommet de la liste. #MoneyTalk



D'ailleurs, l'excellent Martin Leclerc, qui a pondu un excellent papier à ce sujet, à déclarer ceci concernant la future distribution de ce vaccin :


"Considérant les immenses ressources financières dont la NFL, la NBA, la MLB et la LNH disposent, il n’est pas difficile d’imaginer que leurs dirigeants sont déjà en train de remuer mer et monde pour mettre la main sur les quelques milliers de doses qui leur permettront de recommencer à mener leurs opérations presque normalement." – Martin LeclercRien n'est encore fait, mais si ce scénario se réalise, les athlètes pourront traverser la frontière sans aucun problème, ce qui augmenterait la vitesse d'un retour à la normale pour les circuits professionnels (LNH, MLB, NBA, NFL et MLS). C'est une facette non négligeable qui pourrait changer la donne pour les cinq grands circuits de l'Amérique du Nord.

Bref, on spécule en ce moment, rien n’est encore coulé dans le béton, mais tout ça se dirige dans la bonne direction et les amateurs peuvent souhaiter que ça se réalise afin d'assister à nouveau à une joute en direct "à la normale". Mais en même temps, je suis incapable de ne pas penser aux personnes plus vulnérables.
10 dernières chroniques
pub