21:00
-
-
    

Sean Farrell, cet espoir lointain du Canadien, est un produit à highlights!

Publié le 11 décembre 2020 à 10h55
PAR JEFF DROUIN

Le petit Sean Farrell, cette sélection de (fin de) 4e tour du Canadien de Montréal, est très vif et lui aussi fait tourner des têtes depuis le lancement de sa saison. Farrell joue sa deuxième campagne au sein de la USHL, où il s'aligne avec le Steel de Chicago. À sa deuxième saison avec le club, il porte la lettre "A" sur son maillot, ce qui démontre l'une de ses facettes, soit le leadership.

Hier, le petit attaquant de 5 pieds 9 a une fois de plus démontré toute sa finesse et son aisance pour décocher un lancer très vif sans avertissement. Dans cette joute, il a ramassé un but et une mention d'aide, ce qui a porté son total à 18 points, dont sept buts, en neuf duels.



Jusqu'à présent, il maintient le rythme des deux points par rencontre. L'an dernier, lors de ses premiers pas dans la USHL, il a couronné la campagne avec un impressionnant total de 56 points en 44 matchs. Ce choix lointain pourrait certes devenir un genre de Brendan Gallagher 2.0.


La seule chose qui semble inquiéter chez lui demeure son petit gabarit, mais avec sa tonne de qualités, je ne vois pas pourquoi certains sont agacés par cet aspect. Il détient des capacités de jeu de niveau élite, il excelle comme passeur et il a cette facilité à repérer un coéquipier dans la zone dangereuse. Son intelligence et sa créativité avec la rondelle font également de lui une menace constante. Ne voilà pas des aspects sur lesquels focaliser?

Farrell n'est pas « chienneux » le long des rampes et malgré son petit gabarit, il remporte régulièrement ses bagarres. Il est le type de joueur que Joël Bouchard affectionne copieusement, ce qui est de bon augure pour lui.
10 dernières chroniques
pub