Crédit photo: Quora

Majeur: le Canadien de Montréal serait une équipe très différente si le directeur général s'appelait Norman Flynn

Publié le 16 janvier 2024 à 21h05
PAR DANNY POTVIN

Nos collègues du site Habsetlnh.com on ramené à la vie deux citations légendaires de Norman Flynn. Ce dernier aurait fait des transactions qui auraient changé à jamais le visage du CH.

Dans un premier temps, la fameuse proposition de Nick Suzuki contre Wayne Simmonds.

« Le Canadien va en avoir plein des Nick Suzuki, c'est comme Paul Byron, un petit attaquant bon passeur... T'as Kotkaniemi, t'as Lehkonen avant... » - Norman Flynn

Imaginez le CH si vraiment Simmonds était venu en plein déclin et que Suzuki serait avec les Flyers. Premièrement, le captaine du CH serait ailleurs en train de dominer et Simmonds ne serait plus à Montréal aujourd'hui.


Sa deuxième proposition farfelue est moins pire, mais elle implique Juraj Slafkovsky. Norman l'aurait échangé l'année dernière contre Pierre-Luc Dubois. Selon lui, Dubois est déjà un attaquant top 6 établi et Slaf allait peut-être devenir un top 6.

Présentement, Dubois joue sur le 4e trio des Kings et il a 19 points en 40 matchs, tout en ayant un salaire de 8,5 millions pour les 7 prochaines années.

Slafkovsky a 16 points en 43 parties à 19 ans, il est un facteur majeur sur le premier trio et il gagne 950 000$ pour encore un an.

Encore une fois, Norman s'est planté. Le Canadien aurait une équipe bien différente s'il était DG et nous remercions le ciel que ce ne soit pas lui.


SONDAGE
16 Janvier   |   1336 réponses
Majeur: le Canadien de Montréal serait une équipe très différente si le directeur général s'appelait Norman Flynn

La transaction de Suzuki / Pacioretty est-elle la meilleure de Marc Bergevin?

Oui118688.8 %
Non15011.2 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub