21:00
-
-
    

L'espoir du Canadien Mattias Norlinder continue d'impressionner

Publié le 12 décembre 2020 à 13h56
PAR

En troisième ronde du repêchage de la LNH de 2019, les Canadiens ont jeté leur dévolu sur un jeune défenseur suédois du nom de Mattias Norlinder. Mis à part les recruteurs et quelques mordus d'espoirs, peu de gens connaissaient ce joueur.

Plus d'un an après avoir fait sa sélection, on peut quasiment parler de vol pour le Tricolore. Norlinder poursuit son développement de brillante façon avec le HC Frolunda, dans la meilleure ligue suédoise. Il se démarque à chaque match et il devient de plus en plus confiant dans son jeu comme en témoigne cette séquence.



Comment c'est souvent le cas avec les défenseurs suédois, Norlinder se développe comme un défenseur complet. Un joueur capable de relancer l'attaque avec une bonne première passe, un défenseur capable de se porter en offensive, mais qui se soucie toujours de l'aspect défensif. Il est capable de jouer dans les trois zones de la patinoire. Trevor Timmins et son équipe semblent avoir fait un coup fumant avec la sélection du suédois, en troisième ronde.


Les Canadiens possèdent une excellente banque de jeunes défenseurs. On a beaucoup parlé d'Alexander Romanov, ainsi que des Josh Brook et Cale Fleury. Norlinder peut certainement faire partie du lot et pourrait même dépasser quelques défenseurs dans la hiérarchie du CH, dans les prochaines années.



Il ne faut cependant pas partir en peur avec Norlinder, comme c'est parfois le cas avec les jeunes espoirs du Canadien. Il poursuit son développement en Suède, dans une très bonne ligue professionnelle. Il est entouré de bons vétérans comme Joel Lundqvist, un ancien des Stars et frère de Henrik.Le défenseur pourrait très bien passer une autre saison en Suède en 2021-2022 avant de faire le saut en Amérique du Nord en 2022. Il pourrait jouer une saison à Laval, avec le Rocket, dans la Ligue américaine et graduer dans la LNH la saison suivante. Laissons-le se développer, mais je suis convaincu qu'on verra Norlinder à Montréal, un jour ou l'autre.
10 dernières chroniques
pub