20:00
-
-
    

Ce défenseur québécois va remporter le Norris selon Louis Jean

Publié le 12 décembre 2020 à 11h55
PAR

Aucune annonce officielle n'a encore été faite concernant le retour du hockey de la LNH en vue de la saison 2021, mais cette semaine nous a rapprochés davantage d'un retour au jeu. Les plus récents développements entre l'AJLNH et le commissaire, Gary Bettman, donnent beaucoup d'espoirs aux partisans de voir du hockey sur le téléviseur assez tôt en janvier. Évidemment, le retour au jeu en temps de pandémie impliquera assurément des changements comme l'arrivée de la division entièrement canadienne pour éviter le problème avec la fermeture de la frontière canado-américaine.

Parmi ses équipes canadiennes, quel défenseur aura le plus grand impact sur sa formation? Il y a plusieurs gros noms qui nous viennent en tête comme les Morgan Rielly et Quinn Hughes. Cependant, pour Louis Jean, analyste à TVA Sports, c'est l'arrière des Sénateurs, Thomas Chabot, qui sera à surveiller.

«Lui, je vous le dis, préparez-vous, il va remporter un trophée Norris au cours de sa carrière», a déclaré l’analyste hockey dans son segment Finement décoiffé sur les ondes de la chaîne sportive de Québecor. «Une chose est certaine, moi je vois le caractère, le sérieux, la préparation et la projection de la carrière d’un gars comme Thomas Chabot et j’ai de la difficulté à parier contre lui.»

Le défenseur québécois de 23 ans devra rebondir d'une année un peu plus difficile avec une récolte de 39 points en 71 matchs l'an dernier. Lors de la saison 2018-2019, il avait amassé 55 points en 70 rencontres dont 14 buts. Ce sont des chiffres extrêmement intéressants pour un arrière. À titre de comparaison, le jeune défenseur des Canucks, Quinn Hughes, a récolté 53 points cette année en 68 parties.


Outre les statistiques offensives, afin de remporter un trophée Norris, Chabot devra améliorer son jeu défensif afin de limiter les buts concédés à ses adversaires lorsqu'il se trouve sur la glace, car il affiche un différentiel de -44 depuis ses débuts dans la LNH. Les Sénateurs n'aident certainement pas son cas en demeurant dans les bas fonds du circuit Bettman depuis son arrivée dans la capitale fédérale. Avec les plus récentes sélections au repêchage de 2020 et les nombreux jeunes espoirs qui poussent vers le haut dans l'organisation, le futur est extrêmement prometteur pour cette équipe et Thomas Chabot sera sans aucun doute un des principaux piliers dans cette formation.

Crédit : TVASports.ca
10 dernières chroniques
pub