Le gouvernement de la Colombie-Britannique pourrait-il ouvrir la porte à Québec?

Publié le 20 décembre 2020 à 16h06
PAR

Pratiquement tout est en place pour que nous puissions avoir du hockey en 2021. Une saison de 56 matchs devrait débuter dès le 13 janvier et les divisions ont été réorganisées pour l'occasion. Pour plus de détails concernant la saison 2020-21 de la LNH, cliquez ici.



De leur côté, toutes les équipes canadiennes ont reçu le feu vert de leur gouvernement afin de reprendre l'entraînement et avoir accès à leurs installations. Le Canadien a d'ailleurs vu le Pemier ministre provincial, François Legault, lui accorder ce privilège cette semaine.

En fait, ce sont toutes les équipes sauf les Canucks de Vancouver, dont le gouvernement de la Colombie-Britannique hésite toujours avant d'accorder ce droit à son organisation de hockey professionnel. Plus précisément, ce dernier est hésitant quant à autoriser les équipes extérieures au sein de leur province, puisque les cas de COVID augmentent de façon drastique présentement à l'extrémité ouest du Canada.



Le tout pourrait changer dans les prochaines heures, mais advenant un refus du gouvernement de la Colombie-Britannique d'accepter les autres équipes à Vancouver, cela pourrait entraîner quelques modifications au plan de saison 2020-21.

L'option initiale aurait été de déménager les sept équipes canadiennes dans des villes-bulles américaines, mais pourquoi créer tant de trouble et de mouvement de réorganisation, alors qu'une autre ville canadienne pourrait simplement accueillir les Canucks...

Est-ce qu'une ville en particulier ne vous vient pas directement en tête?

Eh oui, comme l'a mentionné le site de HABS & LNH, la ville de Québec possède actuellement un amphithéâtre (le Centre Vidéotron) qui serait plus qu'acceptable afin d'adopter une équipe de la LNH pour la saison.


Inutile d'ajouter que si le gouvernement du Québec accepte le processus pour le club de Montréal, logiquement, le tout serait aussi acceptable dans la ville de Québec.

Encore une fois, la Colombie-Britannique pourrait bien accepter le plan de la LNH dans les prochains jours, mais advenant un refus de sa part, est-ce que la ville de Québec pourrait (finalement) être considérée? Edmonton serait toutefois en avant de la ville de Québec dans ce dossier.

À suivre...
10 dernières chroniques
pub