20:00
-
-
    

Claude Julien a confirmé que Joel Armia souffrait d'une commotion cérébrale

Publié le 22 janvier 2021 à 8h25
PAR JEFF DROUIN

Dans la nuit, l'entraîneur-chef de la Sainte-Flanelle a confirmé que son attaquant Joel Armia avait subi une commotion cérébrale à la suite du coup stupide (je pèse mes mots) de Tyler Myers. Armia ratera évidemment la troisième joute consécutive face aux Canucks de Vancouver, qui figure au programme ce samedi.



Tyler Myers devra certes se justifier lors d'un dialogue avec le préfet de discipline, George Parros, puisque son coup était dirigé directement à la tête du Finlandais. Ajoutons à cela qu'il est arrivé soudainement dans l'angle mort du numéro 40, qui n'a pas pu éviter l'épaule de Myers, évidemment.




Un joueur de hockey se doit d'éviter le contact lorsqu'un adversaire se retrouve dans une position vulnérable, c'est simple. Ce genre de coup salaud n'a pas sa place au sein de la Ligue nationale et c'est ça qu'il faut éliminer du jeu. Si la santé des joueurs est une priorité, ceux-ci doivent se respecter, non?

Cette pensée vicieuse de Myers, qui a reçu une tonne de pénalités durant cette partie, s'est présentée au moment où Armia était la saveur de la soirée. Avant de quitter la rencontre, le numéro 40 a eu le temps de récolter deux buts et deux mentions d'aide.Rappelons que son réveil s'est amorcé mercredi soir, alors qu'un déclic s'est produit. Armia jouait très engagé depuis la deuxième période du premier duel entre les deux clans.

Cela dit, Marc Bergevin devrait passer un appel à l'escouade mobile dans le but d'amener Corey Perry au sein de l'alignement régulier de la Flanelle.

Détails à suivre...
10 dernières chroniques
pub