21:00
-
-
    

Après Washington, Edmonton et Cleveland, les Canucks pourraient être forcés de changer leur logo.

Publié le 15 décembre 2020 à 14h31
PAR JEFF DROUIN

Les Redskins de Washington ne sont plus... Les Eskimos d'Edmonton ne sont plus... Et les Indians de Cleveland ne seront plus à compter de 2022.

Les prochains qui pourraient opter pour un changement de nom : Les Canucks de Vancouver. Pourraient-ils devenir L'Équipe de hockey de Vancouver? La franchise basée à Vancouver commence à ressentir une pression à cet effet à la suite d'une étude autochtone approfondie d'un expert en la matière. Le logo primaire du club, soit l'épaulard qui est en place depuis 1997, serait une appropriation culturelle.



Un professeur d'histoire à l'Université du Manitoba nommé Sean Carleton a vivement indiqué que l'épaulard utilisé par les Canucks ne devrait pas se retrouver sur le chandail de l'équipe. Il a expliqué plusieurs points à travers une discussion sur les réseaux sociaux. Le prof a précisé que cette baleine contenait des "éléments d'art réalisés par les Haïdas", donc ça fait mal à ce peuple autochtone.


Carleton a stipulé que les Canucks empochaient du cash sur le dos de ce peuple, ce qui diminue considérablement l'art de celui-ci. Voici quelques exemples des propos qu'a tenus Sean Carleton via Twitter en début de semaine.

«Comment pouvez-vous continuer à développer des relations significatives avec les nations salish de la côte alors que vous continuez à profiter d'une image de marque qui s'approprie leur style artistique. À quel point il est respectueux de continuer à gagner des tas d'argent avec une entreprise que vous exploitez sur des terres volées tout en marquant cette entreprise avec des images volées. C'est la logique du capitalisme colonial pour vous.»Incisif, vous dites??? Il a aussi ajouté que les Canucks devraient travailler davantage avec le peuple autochtone afin que celui-ci soit inclus dans le processus de la création d'un logo.

Bref, le site TMZ a tenté de contacter la concession des Canucks de Vancouver, mais sans succès. D'ailleurs, en 2019, le propriétaire de la franchise a précisé qu'il n'était pas dans les plans de changer le logo puisque celui-ci est un clin d'oeil parfait à la région de l'Ouest.
10 dernières chroniques
pub