Crédit photo: Down The Frozen River

Transaction entre les Bruins de Boston et le Canadien de Montréal impliquant Joel Armia: ce serait la destination parfaite pour le Finlandais

Publié le 3 mars 2024 à 10h42
PAR DANNY POTVIN

On peut dire bien des choses contre Joel Armia, comme son manque de constance ou son manque d'implication beaucoup trop fréquent, mais il a tout de même des qualités de joueur assez remarquables.

Armia excelle en échec-avant, pour créer des revirements et en protection de rondelle. Il a aussi un très bon tir, mais il n'a pas l'instinct d'un marqueur.

Ce n'est pas pour rien que Martin St-Louis mentionne haut et fort qu'il est fan de son travail et de ses qualités. Il a un physique imposant et sait s'en servir pour des choses importants, autre que d'être simplement physique.

Les Bruins de Boston sont justement une équipe qui excelle en protection de rondelle. Ça fait partie de leur ADN et de leur façon de jouer, ce qui les rend difficile à jouer contre. Armia serait un fit parfait pour eux.


« Armia à 1.7M pour deux saisons [50 % du salaire retenu] serait en fait un bon ajout pour une équipe qui recherche un joueur qui excelle en possession de la rondelle. Il pourrait être une option intéressante pour amener de la profondeur dans le bottom 6.

Boston semble être l'endroit idéal pour Armia à mon avis. »

C'est définitivement possible de le voir partir à Boston. On sait que leur manque de profondeur leur a coûté cher en séries éliminatoires la saison dernière, et ils voudront assurément remédier à la situation cette année.

La fenêtre ne restera pas ouverte indéfiniment pour eux, alors je m'attends à ce qu'ils fassent de bonnes acquisitions ciblées. Joel Armia fait partie de ces possibilités.

SONDAGE
3 Mars   |   1222 réponses
Transaction entre les Bruins de Boston et le Canadien de Montréal impliquant Joel Armia: ce serait la destination parfaite pour le Finlandais

Échangeriez-vous Joel Armia à un rival direct comme les Bruins?

Oui83067.9 %
Non39232.1 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub