Arber Xhekaj
Crédit photo: Capture d'écran

Échange du défenseur Arber Xhekaj par le Canadien de Montréal: gros développement alors qu'il est enfin sorti de sa coquille

Publié le 4 mars 2024 à 0h00
PAR DANNY POTVIN

Avec autant de défenseurs gauchers dans l'organisation, Kent Hughes devra prendre d'importantes décisions dans les prochains mois. Il ne pourra pas garder tout le monde, puis il devra bien choisir qui il garde et qui il échange.

Non seulement y a-t-il déjà beaucoup de candidats de disponibles pour la LNH, il y en a qui cognent à la porte et deux autres qui s'en viennent avec Lane Hutson et Adam Engstrom. Ça commence à faire du monde.

Si on se fie à la valeur des joueurs, on peut se donner une petite idée de qui pourrait partir. Prenons Arber Xhekaj, qui selon plusieurs, pourrait rapporter un choix de premier tour. C'est un pensez-y bien!

Toutefois, il serait surprenant que Kent Hughes accepte de le transiger. Depuis que le shérif a été jumelé à David Savard, il est tout simplement méconnaissable. On commence à voir son plein potentiel, qui est beaucoup plus grand que ce qu'il démontrait depuis son arrivée dans la LNH.


En effet, Xhekaj produit offensivement, il sert de savantes passes « à la Andrei Markov », il dérange les adversaires, fait la loi sur la glace, attire des pénalités et tout ça en demeurant discipliné. C'est assez impressionnant de le voir aller.

Contre le Lightning de Tampa Bay, samedi soir, Wifi a attiré un deux minutes supplémentaire à Erik Cernak parce qu'il lui a fait perdre son sang froid. On parle ici d'un jeune vétéran de six saisons dans la LNH, qui a embarqué dans le jeu du jeunot.


Xhekaj a également servi une savante passe à Nick Suzuki contre les Panthers, ce qui lui a permis de partir en échappée et marquer un superbe but.


Comme si ce n'était pas assez, le numéro 72 dérange tout le monde, même les meilleurs joueurs de la LNH. Parlez-en à Jack Hughes, qui n'a pas un pouce d'espace.


Puis finalement, Xhekaj est capable de contenir ses émotions, ce qu'il n'avait pas la capacité de faire il n'y a pas si longtemps. Dans la rencontre contre les Panthers, Evan Rodrigues est entré en contact avec Samuel Montembeault. Il est allé passer son message, mais sans trop de débordement et n'a pas été puni.


Ajoutez à ça ses performances lors du concours d'habiletés du Canadien de Montréal, alors qu'il a effectué un lancer de 107,2 mph et ses feintes tout simplement impressionnante, je peux vous garantir que Kent Hughes le voit dans sa soupe et qu'il ne partira nulle part.

SONDAGE
4 Mars   |   1856 réponses
Échange du défenseur Arber Xhekaj par le Canadien de Montréal: gros développement alors qu'il est enfin sorti de sa coquille

Selon vous, Arber Xhekaj peut-il devenir un Shea Weber?

Oui145378.3 %
Non40321.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub