Maxim Lapierre met un terme à sa longue carrière

Publié le 6 décembre 2020 à 9h45
PAR JEFF DROUIN

Ce matin, je devais me lever à 7h45... mais j'ai omis de mettre mon cadran et il était 9h lorsque j'ai ouvert les yeux, donc l'annonce de la retraite de Max Lapierre m'a comme pris par surprise. Me suis levé aussitôt.

C'est donc après une longue carrière que le coéquipier de Guillaume Latendresse a annoncé son retrait du hockey professionnel. Non pas sans émotion. Lappy a contacté l'équipe des Solars Bears de Berlin hier soir afin de livrer sa décision à la direction. À 35 ans et après une seule saison avec l'équipe de la DEL, où il a inscrit 34 points, dont 11 buts, en 50 matchs, il a décidé que c'était assez.

On peut dire qu'il a connu une grande carrière professionnelle avec un total de 614 joutes régulières et 80 en éliminatoires au sein de la Ligue nationale, en plus de ses six campagnes en Europe (une en Suède, quatre en Suisse et une Allemagne). On parle d'un total de 139 points dans la LNH, récoltés avec le Canadien, les Ducks, les Canucks, les Blues et les Penguins.




Lapierre a récemment subi une blessure, mais il a confirmé que celle-ci n'avait aucun lien avec sa décision. J'imagine que l'ancien de la Flanelle reviendra prochainement au Québec afin de pousser son podcast La Poche Bleue encore plus loin (les deux boys viennent de s'associer avec le CH). Oui, la pandémie et la quarantaine y sont toujours, mais je ne vois pas pourquoi il resterait en Allemagne alors que ses projets sont ici.



Je vous rappelle que Lapierre a été sélectionné lors du deuxième tour par le Canadien de Montréal en 2003. Cette année-là, le Canadien a repêché Andrei Kostitsyn au premier tour et Jaroslav Halak avec le 271e choix. Lapierre est celui qui a joué le plus de rencontres dans la LNH au sein de cette cuvée du Canadien. Mais ce qu'on se souviendra de Lapierre : son intensité et son clapet baveux qui n'arrêtait jamais.

Bonne retraite, Max!
10 dernières chroniques
pub