21:00
-
-
    

L'exclusivité de La Poche Bleue au sujet de Phillip Danault

Publié le 23 janvier 2021 à 11h58
PAR JEFF DROUIN

Hier, Mathias Brunet a déposé, tout bonnement, sans crier gare, que le Canadien de Montréal avait offert une prolongation de contrat de 30 millions $ (6 ans) à Phillip Danault et que celui-ci aurait décliné celle-ci.



Aujourd'hui, on se dit encore... Pardon?

Cela dit, selon nos collègues du podcast La Poche Bleue, la proposition de Marc Bergevin serait d'une durée de cinq et 25 millions de dollars. Toutefois, l'agent de Danault souhaiterait décrocher un pacte de six ans, qui rapporterait annuellement 5,7 millions de dollars au numéro 24, ce qui donne 34,2 millions $ au total.




Les deux parties ne se retrouvent pas à des kilomètres d'une entente, mais plutôt à des centimètres, n'est-ce pas? Pour justifier cette demande salariale, j'imagine que le clan Danault a présenté les chiffres de Jean-Gabriel Pageau, qui détient un contrat de six ans à une moyenne de 5 millions $ par année. #Not

Danault est plus jeune certes, mais sinon, les deux joueurs sont très similaires dans plusieurs facettes du jeu. Aux yeux de Marc Bergevin, les deux individus sont deux comparables. Par contre, Phillip Danault se démarque par son jeu défensif sans faille, ce qui lui a permis de terminer la dernière lutte pour l'obtention du trophée Selke (meilleur attaquant défensif) au cinquième rang. Une donnée TRÈS importante.

Dans cette catégorie, Pageau se retrouvait au 13e échelon, donc il y a une différence marquée, Marc.Les statistiques séduisantes classent Danault et Pageau dans la même catégorie, mais Stéphane Fiset préfère comparer son client à Brock Nelson, qui empoche un salaire de six millions $ par saison (6 ans). Ça se situe peut-être quelque part entre les deux, ce qui pourrait amener Fiset et Bergevin à faire un compris chacun de leur côté dans le but de se serrer la pince.

Mine de rien, Danault a joué le rôle de premier centre du club pendant trois ans et il a rempli ce rôle de façon colossal, lui qui a récolté respectivement 47, 53 et 25 points (en 42 matchs) lors des trois dernières saisons.

Mais Danault, c'est plus que les statistiques, hein?
10 dernières chroniques
pub