21:00
-
-
    

Pierre-Luc Dubois s'en va chez les Jets de Winnipeg

Publié le 23 janvier 2021 à 10h43
PAR JEFF DROUIN

Pierre-Luc Dubois et un choix de troisième ronde s'en vont à Winnipeg en retour de Patrik Laine et Jack Roslovic... OUCH!



Depuis plus d'un an, on entend du blabla au sujet de la disponibilité de Laine, donc à partir d'aujourd'hui, il n'y aura plus de murmures à son sujet. De l'autre côté, Pierre-Luc Dubois ne souhaitait plus évoluer au sein de l'environnement des Jackets pour des raisons inconnues. Le Québécois avait demandé à Jarmo Kekalainen d'être échangé au plus sacrant.

Pour l'instant, on ne sait pas à quel moment Laine enfilera l'uniforme des Jackets puisque celui-ci figure sur la liste des éclopées pour une blessure au haut du corps. Puisqu'il est question du Finlandais, je me questionne sur ce mariage entre John Tortorella et lui. Oui, Laine est un fin marqueur, mais il traîne également une réputation de traineux de bottines.


Mathias Brunet, lui, ne raffole vraiment pas de cette transaction... Le vétéran journaliste croit que les Jackets sont les grands perdants dans ce traité. Mathias, on parle tout de même d'un franc-tireur qui a fait scintiller la lumière rouge à 140 reprises en 306 duels. Pas mauvais du tout, pour ce qui est du talent de buteur, du moins! Pour ce qui est de son coffre à outils, il est pas mal moins garni que celui de Dubois.



Du côté de Dubois, il deviendra le deuxième centre des Jets, derrière Mark Scheifele, ce qui poussera Paul Stastny au poste de troisième pivot. À moins qu'on utilise Dubois sur le flanc gauche, ce qui descendrait Andrew Copp d'un rang. Cela dit, le Québécois débarque à Winnipeg avec une fiche en carrière de 159 points, dont 66 buts, en 239 rencontres.

Juste comme ça, le Canadien de Montréal affrontera les Jets de Winnipeg pour la première le 25 février, ce qui est encore loin avant d'observer Pierre-Luc Dubois. À ce moment, sa quarantaine sera complétée.

Au fait, Kekalainen n'a pas tardé à s'entendre avec sa nouvelle acquisition, Jack Roslovic, qui a reçu un accord de deux ans à 1,9 million de dollars annuellement.

10 dernières chroniques
pub