SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Le phénomène Trevor Zegras a de très gros projets cette année!

Publié le 22 août 2021 à 14h13
PAR

À part Cole Caufield, s'il y a bien une recrue que les gens devraient suivre à la loupe, c'est Trevor Zegras des Ducks d'Anaheim. Le neuvième choix au total du repêchage de la LNH en 2019 a démontré de très grandes choses l'an dernier, ce qui doit vraisemblablement faire saliver l'état-major des Ducks.

S'ils s'attendaient à voir un Zegras timide cette année, ils devront changer leur fusil d'épaule. Le numéro 46 est prêt à prendre beaucoup de responsabilités cette année, lui qui agira forcément en tant que premier centre de l'équipe, malgré ses 20 ans. Il formait un excellent trio aux côtés de Maxime Comtois et de Troy Terry, eux qui risquent de former la première unité de la formation californienne.

« Dans la dernière ligne droite de la saison, j'ai joué au centre et je trouve que ça s'est bien déroulé, a noté Zegras. J'ai travaillé sur mes mises en jeu et j'étais à l'aise. »

Une chose est sûre, même si les Ducks sont considérés comme étant négligés, dû à leur étiquette d'équipe en reconstruction, il n'est pas question pour Zegras de mettre un frein à ses attentes. Il veut gagner!


« Le plus important, c'est de compétitionner et de travailler fort, a-t-il dit. À la base, ce que je fais de mieux, c'est compétitionner. J'adore gagner et c'est ce qui me motive. C'est de cette façon que j'approche chaque journée. »

« L'année dernière à cause de la COVID-19, je n'ai pas vraiment pu expérimenter le véritable quotidien d'un joueur de la LNH », a déclaré Zegras lors du Smashfest, un événement caritatif de tennis de table tenu le 12 août. « Je suis fébrile de revenir à la normale et d'expérimenter ma première vraie saison dans la LNH. Je veux être le meilleur joueur possible et tenter d'aider l'équipe à gagner. »

On peut facilement faire le parallèle avec le Championnat du monde de hockey junior de 2021, où les États-Unis ont remporté la compétition en finale face au Canada. Zegras a été le meneur de cette formation, avec ses 18 points en 7 parties.

Zegras est extrêmement reconnaissant envers les vétérans des Ducks qui l'ont aidé à faire la transition de joueur universitaire jusqu'au statut de professionnel. Deux vétérans l'ont principalement marqué.

« Nous avons tellement un bon groupe de vétérans, et ils ont été excellents pour intégrer les joueurs plus jeunes, a affirmé Zegras. Nous avons un bon mélange de joueurs âgés et plus jeunes. Des gars comme [le centre] Ryan Getzlaf et [le défenseur] Josh Manson te montrent comment te comporter chaque jour. »

« J'arrive de l'Université de Boston, et c'est complètement différent, donc c'était génial d'avoir l'aide des vétérans et d'apprendre d'eux, a ajouté Zegras. Nous comptons sur l'entraîneur Dallas Eakins et sur de nouveaux entraîneurs adjoints cette saison (Geoff Ward, Mike Stothers, Newell Brown), donc nous espérons qu'ils vont nous aider à faire tourner le vent. »

Rappelons que Zegras avait connu des difficultés à produire offensivement à son arrivée avec les Ducks, eux qui tardaient à trouver le fond du filet. Cependant, il a terminé avec un total de 13 points en 20 parties, dont 6 points à ses six derniers matchs. Il a également maintenu un surprenant différentiel de +6.

Lorsqu'on observe le jeune américain sur la patinoire, on peut voir qu'il possède des airs d'un certain Patrick Kane. Toutefois, c'est normal, Kane est le modèle de Zegras depuis son enfance. Les Ducks et les Blackhawks croiseront le fer le 15 janvier, où Zegras aura la chance d'affronter son idole pour la première fois.

« Ça devrait être assez bizarre, honnêtement, a lancé Zegras. J'imagine que ça va se produire et ça va être génial. Bien sûr, il est un joueur que j'ai admiré toute ma vie, donc je pense que ça va être plaisant. »


Voyez quelques-uns de ses faits saillants :




10 dernières chroniques
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
105 460 followers
FANADIENS.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS