20:30
-
-
    

Le nombre de matchs pour les gardiens du Canadien sera à revoir

Publié le 22 décembre 2020 à 9h05
PAR JEFF DROUIN

Lorsque Marc Bergevin a acquis les services de Jake Allen le 2 septembre dernier, tous les amateurs étaient heureux qu'un auxiliaire de qualité rejoigne le club. Carey Price allait enfin obtenir du repos afin que celui-ci se présente plus sharp lors de la valse du printemps. Le scénario idéal était d'octroyer environ 50 rencontres au numéro 31 et les autres à Allen, soit une trentaine.

Toutefois, avec un calendrier régulier de 56 joutes, je peine à croire que le pourcentage de partage soit le même. Les clans de la LNH devront s'adapter à ce portrait et l'une des adaptations pour le Canadien de Montréal sera les matchs divisés pour ses gardiens de but. Si l'on s'en tient au plein de base, Price n'aurait que 35 matchs cette année et les autres reviendraient à Allen. Le partage du travail dans une saison écourtée ne peut pas demeurer le même que lors d'un calendrier complet de 82 rencontres.



Le bleu-blanc-rouge mise gros, surtout avec le plan édifié cette année, où les chances du club de traverser les étapes pour se rendre à la grande finale sont réellement à sa portée. Comme Simon-Olivier Lorange le rapporte à travers sa dernière rubrique, on peut certes miser quelques dollars sur au moins 40 départs pour le Prince Carey. Claude Julien et ses ouailles devront s'ajuster à cette réalité de 56 matchs et la "division" des départs devra être l'une de leurs priorités.


Il y aura des voyagements rapprochés cette année, mais en même temps, la LNH devrait construire son calendrier un peu comme le fait la MLB, soit des séries de deux ou trois matchs. Oui, Allen est le numéro deux parfait qu'on attendait tant à Montréal, mais il faut également être conscient que la campagne qui s'en vient n'en sera pas une "normale" et que toutes les équipes devront s'ajuster.

On sort les paris au sujet du nombre de matchs qu'on donnera à Carey?
10 dernières chroniques