SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Le Canadien de Montréal a invité un autre Québécois à son camp des recrues

Publié le 26 août 2021 à 10h58
PAR JEFF DROUIN

Charles-Antoine Roy a joué près de trois saisons avec les Olympiques de Gatineau, lui qui a porté le « C » lors de sa dernière campagne avec ceux-ci (2019-20). Il a ensuite rejoint le Phoenix de Sherbrooke en 2020 puisque l'équipe visait un championnat qui a été paralysé en raison de la COVID-19. Lors de sa dernière année au sein de la LHJMQ, le centre de 22 ans originaire de Gatineau a récolté 63 points, dont 33 buts, en 61 matchs.

Bref, afin de s'entrainer, lui qui ne possédait aucun contrat avec une équipe professionnelle, il a rejoint le programme des Gee Gees de l'Université d'Ottawa l'an dernier. C'est donc pour cette raison qu'il a été TRÈS surpris lorsque son agent, Philippe Lecavalier, l'a contacté afin de lui annoncer la nouvelle :

« Il m'a demandé si l'intérêt était réciproque. Ce n'était même pas une question. C'est certain que le Canadien, c'est quelque chose d'assez spécial. Surtout pour un Québécois comme moi. Surtout après les séries éliminatoires que le club vient de connaître! C'est le fun de penser que je vais porter leur chandail. Quand je serai là-bas, je vais quand même essayer de rester focus sur ce que j'ai à faire sur la glace. Je ne vais pas trop me laisser distraire. » - Roy




Pour l'instant, Roy, reconnu comme un franc-tireur, communique par courriel avec l'équipe, puis la seule chose qu'il sait, c'est qu'il jouera à Ottawa le 18 septembre prochain.

« Je n'ai pas encore parlé à personne. Les communications se font surtout par courriel. La seule chose que je sais, c'est que le 18 septembre, on s'en vient jouer contre les recrues des Sénateurs à Ottawa! » - Roy

Avant de devenir un marqueur redoutable, Roy a dû se battre pour se tailler au poste avec une équipe de la LHJMQ, lui qui a été boudé par toutes les organisations lors de son année de repêchage. Il s'est présenté au camp des Olympiques, puis, à la fin de son séjour, c'est lui qui portait la lettre de noblesse sur son maillot. On parle ici d'un jeune homme rempli de caractère, qui voudra certes prolonger son séjour avec le Canadien de Montréal.
10 dernières chroniques
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
105 460 followers
FANADIENS.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS