20:00
-
-
    

L'argent n'était pas une priorité pour Mikhail Sergachev

Publié le 28 novembre 2020 à 11h59
PAR

Le défenseur du Lightning de Tampa Bay, Mikhail Sergachev, voulait à tout prix rester en Floride. Celui qui tombait joueur autonome avec compensation, n'avait aucunement l'intention de quitter l'organisation du Lightning pour une question salariale. Il a finalement paraphé une entente de trois ans et 14,4 millions avec l'équipe du directeur général québécois, Julien BriseBois.



«Les plus beaux souvenirs dans ma carrière de hockey sont ici, à Tampa : mon premier but, la coupe Stanley, et beaucoup, beaucoup d’autres. Je m’ennuie des gars de l’équipe et je veux retourner à Tampa le plus vite possible, ça signifie beaucoup pour moi. Je ne changerais pas d’équipe pour l’argent.» - Sergachev

Sergachev, qui a été transigé par le Canadien en retour de Jonathan Drouin en juin 2017, s'est bien établi à Tampa Bay depuis son arrivée. À 22 ans, il est rapidement devenu un rouage important de la défensive du Lightning. Sergachev joue en moyenne 18 à 20 minutes par match et a obtenu 34 points en 70 matchs la saison dernière, en plus de 10 en séries éliminatoires. Il a aidé le Lightning à soulever le précieux trophée Lord Stanley.


Les athlètes qui mentionnent qu'ils ne voudraient pas changer d'équipe pour une question d'argent sont plutôt rares. Je me rappelle de Martin Brodeur qui acceptait volontairement un peu moins d'argent pour rester avec les Devils du New Jersey, et avoir une bonne défensive devant lui. Il gagnait environ 5 millions annuellement, alors qu'il aurait pu avoir beaucoup plus sur le marché des agents libres.

Tom Brady l'a également fait pendant plusieurs saisons avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Il acceptait un peu moins d'argent afin d'avoir de meilleurs coéquipiers et une meilleure équipe pour gagner des championnats, année après année. Forcé d'admettre que ç’a plutôt fonctionné.

Le Lightning aura encore un noyau très puissant dans les prochaines années. Les Kucherov, Point, Hedman, Palat, Vasilevsky, McDonagh et maintenant Sergachev sont tous signés à long terme.

Maintenant, la vraie question : feriez-vous encore la transaction Jonathan Drouin contre Mikhail Sergachev?
10 dernières chroniques
pub