21:00
-
-
    

Canadien de Montréal : Les cotes d'écoute à la hausse

Publié le 31 janvier 2021 à 16h36
PAR

Au cours des dernières années, la télévision sportive québécoise bat de l'aile, principalement en raison de la migration de certains sports sur Internet et le numérique. Du côté du hockey, on connaît déjà les deux rivaux francophones lorsqu'il est question de la couverture des matchs du Canadien de Montréal.

D'un côté, il y a Bell et RDS, alors que de l'autre côté, on y retrouve Québecor et TVA Sports.

Depuis les 4 dernières années, le CH n'a pas été en mesure d'attirer plus de 600 000 téléspectateurs en moyenne par match. La chaîne TVA Sports, de son côté, n'a jamais été profitable depuis son arrivée à la télévision, enregistrant des pertes d'environ 192 millions de dollars en huit ans (soit environ 24 millions de dollars par année). Quant à eux, Bell et RDS ont eux aussi commencé à glisser dans le rouge. La chaîne sportive de prédilection des amateurs de hockey a enregistré des pertes de 161 000$ au cours de la saison 2018-19.

Les deux postes sont aussi confrontées à une baisse de leurs abonnements, alors qu'entre 2014 et 2019, RDS a perdu 26 % de ses abonnés, alors que TVA Sports note une baisse de 23 % de ce côté.


Cette saison, tout va mieux!

On ignore si c'est en raison du confinement, de l'engouement entourant le retour du hockey ou simplement les bonnes performances du Canadien, mais cette année, les cotes d'écoute sont à la hausse en ce début de saison.

En effet, les moyennes (après les 6 premiers matchs du CH) se retrouvent dans les normales des saisons avant la baisse de popularité de 2017. Après 6 matchs, on note une moyenne de 648 600 téléspectateurs par rencontre, soit une hausse de 8,3 % comparativement à la moyenne de la saison précédente.


Chez TVA Sports, on ne se plaint pas, alors que le match du samedi soir (23 janvier) face aux Canucks de Vancouver a attiré une moyenne de 764 000 téléspectateurs avec une pointe de 1,1 million au cours du match.

Chez RDS, la semaine dernière, les chiffres oscillaient entre 500 000 et 600 000 téléspectateurs en moyenne. Par contre, et il est important de noter la différence, ici : les matchs de semaines que présentaient RDS étaient des matchs dans l'Ouest canadien et débutaient vers 21h et 22h. Les spectateurs devant se réveiller tôt pour le travail le lendemain n'ont donc peut-être pas nécessairement été au rendez-vous, problème que n'ont pas la grande majorité des spectateurs du samedi soir à TVA Sports.



Selon Ray Lalonde, spécialiste en marketing sportif, le Sport en général connaît une hausse au niveau des cotes d'écoute, principalement en raison du confinement.

« Les gens sont beaucoup à la maison en raison du confinement. Les Canadiens de Montréal offrent de belles performances, alors les amateurs sont au rendez-vous. La situation est relativement la même dans les autres sports professionnels. Les cotes de la NBA sont en forte hausse. » - Ray Lalonde, tel que rapporté par le 98,5 FM

Difficile de prévoir si cette hausse sera maintenue tout au long de la saison, mais une chose est certaine, les partisans sont au rendez-vous et tant que le Canadien sera compétitif et que la COVID limitera nos déplacements, la télévision sportive pourra espérer reprendre un peu de couleur.

Sources : La Presse et 98,5 FM
10 dernières chroniques
pub