21:00
-
-
    

Tyler Toffoli décroche une étoile

Publié le 25 janvier 2021 à 13h32
PAR JEFF DROUIN

Dernièrement, Félix Séguin a comparé Tyler Toffoli à Michael Ryder, comme d'autres l'ont fait pratiquement au même instant. Oui, il arbore le même numéro, le 73. Oui, il est opportuniste. Oui, il possède des poignets rapides, ce qui lui permet d'être un franc tireur. Oui, les deux individus possèdent un gabarit similaire. Oui, les deux bonhommes ont une moyenne de points et de buts par joute quasiment égale. Ça en fait des rapprochements. Mais en même temps, les deux joueurs ont de grosses différences.

Toffoli n'est pas aussi unidimensionnel que Ryder l'était jadis. Le numéro 73 actuel peut jouer en désavantage numérique grâce à son intelligence hockey, ce que ne détenait pas nécessairement Michael Ryder. En plus de ça, Toffoli le patin de Toffoli est beaucoup plus élégant que celui de monsieur Ryder. À partir de là, oui, les deux ont des similitudes, mais en même temps, ils sont très distincts.

Tout ce brouhaha me guide vers ceci : Tyler Toffoli a décroché la première étoile de la semaine au sein de la Ligue nationale, grâce à une récolte de huit points, donc cinq buts, ainsi qu'un différentiel de plus-6.




Virginie Hébert, qui oeuvre pour le CHUM, a également reçu cette palme de première classe. Les deux autres astres de la semaine sont revenus à Joe Pavelski, des Stars, et John Gibson, des Ducks.Bref, avant que Toffoli explose que son ancienne équipe (Canucks) la semaine dernière, certains étaient inquiets de cette addition. Certaines personnes se questionnaient sur cette troisième combinaison, celle complétée par Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia (avant sa commotion), et celle-ci a répondu en étant très étincelante lors des trois joutes à Vancouver.
10 dernières chroniques
pub