Marc Denis
Crédit photo: RDS

Marc Denis brise le silence au sujet des attaques et insultes dont il a été victime

Publié le 30 décembre 2023 à 16h34
PAR DANNY POTVIN

C'est vraiment triste de devoir en arriver là. Marc Denis a reçu de nombreuses attaques et des insultes pour avoir donné son opinion lors du dernier match du Canadien, contre les Hurricanes.

À première vue, selon lui, la mise en échec à la tête de Juraj Slafkovsky était légale et ça n'en prenait pas plus pour que des fans de l'équipe, visiblement émotifs, lui envoient des messages désagréables.

Voici ce que Marc avait à dire :

« Retour sur la mise en échec qui a clairement touché une corde sensible chez plusieurs partisans hier lorsque Noesen a frappé Slafkovsky. Je regretterai peut-être d'utiliser cette plateforme suite à cette enfilade mais bon..."


"D'abord, je persiste et signe avec ce que j'ai dit en ondes hier et j'apporterai quelques précisions alors que j'ai parlé à entre 5-10 dirigeants/entraineurs/joueurs/membres de la LNH et revu chaque image; ce que je ne peux faire en temps réel avant de formuler mon opinion."

"L'approche au porteur est sans faille, pas d'angle mort, les deux joueurs doivent s'attendre et se préparer au contact, bâton sur la glace, tête haute. Noesen veut protéger l'intérieur du territoire défensif, Slafkovsky veut faire un jeu offensif."

"Ici, j'aurais aimé que le bâton de Noesen demeure vers la rondelle afin de minimiser l'impact à la tête de Slafkovsky Le bras est contre le corps, la jambe qui mène est bien alignée avec le centre du corps du porteur de la rondelle."

"Il n'y a pas de doute que la tête est touchée mais elle n'est pas le point de contact initial et surtout elle n'est pas le point de contact principal. Selon les gens consultés, environ 75% épaule contre poitrine/sternum, 25% tête qui est « inévitable » selon le règlement LNH."

"Pour le hockey de développement/mineur où la mise en échec est permise, je veux voir des règlements qui forcent un jeu vers la rondelle lors d'une mise en échec. Dans mon travail, le plus objectivement possible et en retirant les émotions, la mise en échec était légale."

"Fin, je ne suis pas à RDS pour dire ce que tous veulent entendre, je perdrais ma crédibilité le temps de le dire. Je me renseigne, m'éduque et livre mon opinion que vous avez le droit de refuser mais gardez vos attaques et insultes pour vous. Bon match." »

- Marc Denis, RDS

Marc est très professionnel dans son travail et surtout très articulé. Les matchs du Canadien ne seraient pas pareils sans lui et il fait son travail avec fierté. Qu'on soit d'accord ou non avec ses propos parfois ne justifie pas de l'attaquer ou l'insulter.

Il a tout de même tenu à nous expliquer avec des images ce qui justifie sa manière de penser. Bravo Marc et continue ton beau travail!








Crédit : HF
SONDAGE
30 Decembre   |   612 réponses
Marc Denis brise le silence au sujet des attaques et insultes dont il a été victime

Après ces explications, croyez-vous que la mise en échec était légale?

Oui30549.8 %
Non30750.2 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub