SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Marc Bergevin ne voulait pas se passer d'Alex Burrows

Publié le 4 août 2021 à 10h59
PAR JEFF DROUIN

Alex Burrows était le seul derrière le banc du Canadien de Montréal qui attendait toujours une prolongation de contrat, ce qu'il a enfin reçu ce matin. Marc Bergevin l'a récompensé pour son excellent travail avec un accord de trois ans, tout comme ses acolytes Dominique Ducharme et Luke Richardson. Le retour de Burrows était évident puisque celui-ci entretient une excellente relation avec Ducharme, sans omettre qu'il est un homme créatif, énergique et passionné.


Tout comme Ducharme, Burrows est débarqué derrière le banc du Canadien le 24 février dernier, alors que Claude Julien et Kirk Muller ont été gentiment remerciés. La créativité et l'enthousiasme de Burrows étaient donc les bienvenues au sein d'un groupe qui avait certes besoin de ce type de personnalité.

Burrows, 40 ans, a joué 913 joutes dans la LNH, il a récolté 409 points et il a excellé sur les unités spéciales, que ce soit en avantage ou en désavantage numérique. Avec le Canadien, il prend soin des attaquants et il gère l'avantage numérique, qui a eu rapidement du succès, mais qui a connu plusieurs difficultés à la suite de ce beau « renouveau».


Malgré tout, au final, le rendement de l'attaque massive a affiché une efficacité de 19,8%, puis l'attaque a produit 97 buts en 38 parties pendant la régulière, bons pour une moyenne de 2,55 buts par rencontre. Lors des éliminatoires, ç'a chuté quelque peu : 18,9% d'efficacité en PP et 2,32 buts inscrits en moyenne par partie.

Bref, on est certes tous contents que Burrows poursuive son séjour avec le Canadien de Montréal puisqu'il cadre parfaitement dans la culture installée par Marc Bergevin.
10 dernières chroniques
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
105 460 followers
FANADIENS.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS