Le manque de passion va tuer TVA Sports

Publié le 23 novembre 2020 à 14h50
PAR JEFF DROUIN

Ce n'est pas tout le monde qui est confortable avec Jeff Fillion, mais il n'en demeure pas moins que c'est tout un gars de radio. Vendredi dernier, j'écoutais son show alors que Dan Pou est venu jaser, puis ils ont ramené quelques trucs sur la table au sujet de Pierre Karl Péladeau et sa chaîne TVA Sports.

Les boys ont évoqué, avec raison, que PKP n'a pas lancé le réseau TVA Sports avec passion, mais bien parce qu'il détestait Bell Média. C'est la même chose pour ce fameux retour des Nordiques de Québec, qui pourrait ne jamais se réaliser, alors que c'était le projet de son ex-copine, Julie Snyder.

Lorsque les deux étaient amoureux, Snyder a lancé la télé-réalité Montréal-Québec, où une équipe montréalaise affrontait une équipe de Québec. Bob Hartley a d'ailleurs fait tout un show, surtout lors de sa prise de bec mémorable avec Patrice Brisebois dans les couloirs menant aux vestiaires.

Donc, Snyder a rapidement vu le potentiel de la ville de Québec. Comme elle est "yéyée" et proactive, elle a convaincu son époux de travailler pour ramener les Nordiques. Puis, tout comme TVA Sports, qui servait à faire ch*er RDS, Péladeau ne l'a pas fait avec passion. Tout était fake (selon Fillion) et depuis que Snyder n'est plus à ses côtés, on entend plus parler de ce projet chez le Groupe Québecor.

Pour Fillion, Péladeau est relié à "Félix Leclerc", soit un gars d'artistes et tout ce qui entoure cette facette.

Le contrat de la LNH de 5,1 milliards de dollars pendant 12 ans, c'était pour enlever une partie de la tarte à RDS, rien de plus. La LNH préfère TSN et RDS, mais avec l'offre "imbécile" de TVA Sports, comment Gary Bettman aurait pu refuser? Avec un tel montant, c'est impossible de ne pas tout perdre... et on le voit en ce moment, TVA Sports est devenue un canal communautaire et la chaîne est en train de perdre son droit pour la LHJMQ (que RDS veut retrouver).

Être "fake" dans les dossiers sportifs aura été un échec sur toute la ligne pour monsieur PKP... Le paternel doit encore se retourner dans sa tombe à l'heure qu'il est.