20:00
-
-
    

Ilya Kovalchuk s'en irait rejoindre un entraîneur québécois

Publié le 18 décembre 2020 à 15h55
PAR

Quel fan du Tricolore peut affirmer ne pas être tombé en amour avec le Russe Ilya Kovalchuk? L'attaquant avait signé un contrat d'un an l'an dernier avec le Tricolore lui qui voulait profiter de l'opportunité pour relancer sa carrière.

À la fin de la dernière saison, Marc Bergevin devait trancher: échanger Kovalchuk ou le garder. Il a finalement choisi de le transiger aux Capitals en retour d'un choix de troisième ronde. Le Russe avait beau mentionner à quel point il était tombé en amour avec Montréal, mais son objectif était de remporter une Coupe Stanley. Les Capitals se sont finalement inclinés en première ronde des séries où Kovalchuk n'a récolté qu'une mention d'aide. Plusieurs rumeurs circulaient quant au manque de sérieux de l'équipe, eux qui auraient été toujours « sur le party » et c'est ce qui expliquerait en partie leur élimination en 5 petites parties face aux Islanders.À la suite de ces séries, les opinions étaient partagées quant à la destination future du joueur russe. Plusieurs le voyaient même revenir à Montréal tandis que d'autres le voyaient rester à Washington ou bien même retourner dans la KHL. C'est donc cette dernière option qui semble finalement la bonne. Selon un journaliste couvrant la KHL, Kovalchuk se serait entendu avec l'Avangard d'Omsk, un club dirigé par l'entraîneur québécois Bob Hartley. Ce dernier a déjà eu la chance d'être l'entraîneur-chef de l'ancien premier choix au total, soit de la saison 2002-2003 et celle de 2007-2008 avec les Thrashers d'Atlanta. Hartley aura donc un autre ancien membre du CH alors que Jiri Sekac et Alexei Emelin font partie de la formation.



C'est donc dire qu'aucune équipe n'aurait montré un intérêt envers l'ailier gauche de 37 ans. Ce n'est pas très surprenant si l'on regarde sa production lors des dernières séries éliminatoires et même de la dernière saison. Croyez-vous à un retour éventuel d'Ilya Kovalchuk dans la ligue nationale? Il semblerait que peu de personnes y croient...
10 dernières chroniques
pub