21:00
-
-
    

Mitch Marner avait peur de l'un de ses coéquipiers

Publié le 18 décembre 2020 à 14h45
PAR JEFF DROUIN

Le petit attaquant dynamique des Leafs, Mitch Marner, a connu une bonne saison écourtée, même s'il a essuyé plusieurs critiques à la suite de celle-ci. Certains amateurs ont indiqué que la vedette des Leafs s'était assise sur son accord monstrueux de 65 358 000$ (6 ans)... Mais le numéro 16 n'achète pas ça et plusieurs facettes lui donnent peut-être raison.



Il a été l'attaquant le plus utilisé et le quatrième joueur avec la plus haute moyenne de temps de jeu, soit 21 minutes 33, chez les Leafs. Il a maintenu une moyenne de 1.14 point par rencontre, sensiblement la même moyenne qu'en 2018-19. On parle de 67 points en 59 rencontres, ce qui est colossal comme récolte. Sans omettre qu'il a été utilisé à outrance sur l'attaque massive (3:13) et en infériorité numérique (2:12).

Comment peut-on mentionner qu'il s'est effoiré sur son steak?


Cela dit, tout ce brouhaha me mène à Wayne Simmonds, un nouvel élément des Leafs de Toronto. Simmonds est un dur, un attaquant de puissance et un travailleur acharné. Il sera un atout non négligeable pour les Leafs, même s'il a ralenti considérablement, son leadership est toujours aussi puissant. Bref, Simmonds est tellement dur, que Mitch Marner en avait réellement peur avant de le côtoyer...«Pour être honnête, je me rappelle que j'avais vraiment peur de lui, s'est souvenu Marner. Tout le monde connaît "Simmer" dans la LNH. Nous savons qu'il est gros et puissant, qu'il finit ses mises en échec, qu'il travaille très fort et qu'il ne prend jamais de congé. De le rencontrer lors du Championnat du monde, c'était vraiment stressant pour moi.» - Marner

Les deux hommes, le vétéran et le jeune, ont finalement développé une chimie amicale lors de ce Championnat, ce qui fait en sorte qu'ils sont réellement heureux de se retrouver ensemble chez les Maple Leafs de Toronto. Je vous rappelle en terminant que Simmonds a paraphé un pacte de 1.5 million de dollars (pour un an), le 9 octobre dernier.
10 dernières chroniques
pub