Alex Debrincat
Crédit photo: Photo

Les performances d'Alex Debrincat ont de quoi sécuriser le CH

Publié le 13 mai 2024 à 20h21
PAR CARL VAILLANCOURT

Même si certains trouvent que l'attaquant des Canadiens de Montréal Cole Caufield a été moins électrisant que la saison précédente, le principal intéressé a quand même inscrit 65 points en 82 parties cette année. Les attentes étaient peut-être élevées après un premier bain de foule en 2022-2023.

Certains partisans et journalistes sont déçus de sa production de buts, lui qui a fait bouger les cordages à 28 reprises cette année. Certains s'attendaient à une contribution de plus de 35-40 buts en 2023-2024, pour le premier choix de l'équipe en 2019.

Au-delà de la production offensive, Cole Caufield a connu une progression impressionnante dans les autres facettes de son jeu. Que dire de son jeu défensif! Il est méconnaissable comparativement à la saison précédente. Martin St-Louis avait l'ambition d'en faire un joueur plus complet dans les trois zones. Même si Caufield n'est pas prêt d'une nomination au Trophée Frank J. Selke, on peut affirmer que cette amélioration augure bien pour le futur de l'équipe.

En 2022-2023, Caufield prenait beaucoup de tirs dans des situations de jeu qui auraient nécessité peut-être une passe. Son désir de faire la différence et ses habiletés de marqueur l'ont guidé vers ces actions. Toutefois, ses 37 mentions d'aide démontrent qu'il a pris de la maturité et qu'il ne peut être le seul contributeur sur l'avantage numérique notamment. La production de Nick Suzuki et Mike Matheson pointe dans ce sens.


Plusieurs experts comparent Cole Caufield à Alex Debrincat. Deux petits joueurs possédant des tirs d'élite dans le circuit Bettman. Ils sont reconnus pour leur côté offensif, puis ils sont des patineurs agiles. Beaucoup de similarités existent dans leur jeu respectif!

Quand on se compare on se console...

À de nombreuses reprises, Caufield a été comparé au jeune Alex DeBrincat. Ce dernier, que plusieurs considèrent comme un marqueur élite dans la LNH, a non seulement la taille, mais aussi les mêmes habiletés offensives que le numéro 22 du CH.

Cole Caufield, comme Alex DeBrincat pour le CH



TVA Sports - Alex DeBrincat impressionné par Cole Caufield

« L'un a 26 ans, mesure 5 pieds 8 pouces et marque des buts à profusion depuis son tout jeune âge, tandis que l'autre a 23 ans, mesure aussi 5 pieds 8 pouces et... marque également des buts à profusion depuis son tout jeune âge. »

Comme le rappelle Alex Jodoin sur son compte X, les deux joueurs de petit gabarit ont complété la saison avec sensiblement les mêmes statistiques. Même que l'attaquant du CH a fini la campagne avec un but de plus que son homologue des Red Wings, et ce, même si Alex Debrincat est perçu comme un des meilleurs marqueurs de la LNH lorsqu'il évoluait à Chicago. En 2020-2021, il avait terminé au 3e rang avec 32 buts en 52 parties, puis l'année suivante, il avait été le 14e meilleur buteur du circuit Bettman avec 41 buts.


Depuis son arrivée à Detroit, Alex Debrincat ne marque plus avec autant de régularités. Il faut dire que son utilisation sur l'avantage numérique, le système de jeu et ses coéquipiers ne sont peut-être pas les mêmes qu'à Chicago, et ce, même si Detroit a plusieurs joueurs talentueux tels que Dylan Larkin, Lucas Raymond, Moritz Seider, David Perron et Patrick Kane.

Est-ce que cela signifie qu'il faut être plus patient avec Cole Caufield? Il va de soi que celui-ci a connu un début de saison plus difficile, mais la deuxième moitié de saison a de quoi réjouir les partisans. Sa touche de marqueur était plus visible quand le trio composé de Juraj Slafkovsky, Nick Suzuki et Cole Caufield a pris ses aises sur la patinoire.

Une récolte de 65 points à 23 ans, ce n'est pas mauvais en soi! Il sera intéressant de voir si le principal intéressé pourra atteindre la barre du point par match dans un avenir rapproché. Peut-il atteindre le fameux plateau de 40 buts?
Cet accomplissement a été rarement accompli dans le giron montréalais ces dernières années. Le dernier marqueur de 40 buts au cours d'une même saison, c'était Vincent Damphousse. Il a réalisé cet exploit en 1993-1994. Ça fait donc 30 ans en 2024! Cole Caufield pourrait mettre fin à cette disette en 2025...

Habsolumentfan - Cole Caufield a connu une saison identique à celle d'Alex DeBrincat
10 dernières chroniques
pub