Fanadiens
Accueil         Sondage         Vidéos        
Habs Et LNH
2 OCT
19:00
2 OCT
20:00
2 OCT
22:00
2 OCT
22:30
            
Accueil             Sondages             Vidéos            
photo

C'est terminé les saisons de 65 matchs pour Carey Price

9 octobre 2019
Ce matin, un article de la presse a été publié par l’analyste sportif Richard Labbé, concernant le nombre de départ d’un gardien de but dans la LNH.



Il y a quelques années, plusieurs gardiens de but dénombraient des saisons de 70 départs et plus lors de la saison régulière. Aujourd’hui, c’est de plus en plus rare.

Carey Price, a connu 72 départs lors de la saison 2010-2011, il avait lors de cette saison 23 ans. Par la suite il a connu sans ses saisons écourtées par les blessures, un nombre de départ variant entre 59 et 66 et c’est exactement ce que le Canadien a comme objectif cette année. Ainsi, à moins d’un revirement de situation, c’est Keith Kinkaid qui aura le départ ce soir contre les Sabres de Buffalo. Il serait très surprenant de voir Price rater le match d’ouverture au Centre Bell jeudi ou bien les gagnants de la Coupe Stanley samedi.

À 32 ans, Price n’est plus le jeune homme de 2010-2011, et c’est pourquoi la direction du Canadien a déjà laissé savoir qu’elle espérait une saison d’environ 55 départs dans son cas cette fois-ci.

« La charge de travail doit tenir compte des réalités du calendrier, et aussi de mon état de santé, a expliqué le numéro 31 après l’entraînement du matin, hier à Brossard. C’est difficile d’en arriver à un nombre de matchs exacts parce que ça dépend vraiment d’une chose : comment je me sens à ce moment précis de la saison. »

Ainsi, l’année dernière seulement deux gardiens ont pris part à plus de 65 départs. Il s’agit de Carey Price et Devan Dubnyk du Wild du Minnesota. Et lors de la saison 2010-2011, lorsque Price avait effectué plus de 70 départs, 8 gardiens avaient pris part à plus de 65 matchs.

Dans le hockey d’aujourd’hui, les gardiens réservistes sont très importants, car ceux-ci peuvent effectuer jusqu’à 30 départs en saison, ils peuvent donc apporter à l’équipe des points très importants. Effectivement, lors de la finale de la coupe Stanley, les deux gardiens partants de la grande finale, Tukka Rask ainsi que Jordan Binnington étaient deux gardiens n’ayant pas franchi la barre des 50 matchs. Cela leur permet d’être « frais et dispo » lors des séries éliminatoires.
Dernières vidéos
Dernières vidéos