photo

UNE PREMIÈRE DEPUIS PLUS DE 25 ANS POUR LE CANADIEN DE MONTRÉAL

Encore un petit soupçon "Canadien" puisque c'est le moment de le faire avant que l'équipe reçoive son premier coup sur la gueule, parce que ça arrive à tous les bons clubs. C'est à la suite d'un uppercut qu'on peut constater réellement l'étoffe d'une formation. Bref, pour le moment, tout roule à la fine pointe.



Tellement à la fine pointe, que le Canadien de cette édition 2020-21 vient rouvrir son propre livre d'histoire, qui demeure très "épais". La Sainte-Flanelle a réalisé plusieurs premières hier et l'une de celles-ci est passée un brin sous les radars.

Il est question ici d'une première depuis plus de 25 ans puisque lors des deux joutes contre les Oilers d'Edmonton, le CH a marqué dans les trois phases du jeu à l'étranger dans une même joute et dans deux matchs consécutifs, soit à cinq contre cinq, en avantage numérique et en désavantage numérique. En résumé, le Canadien a marqué dans les trois phases à chacune de ses rencontres contre les Oilers, ce qui devenait une première depuis les 12 et 15 novembre 1995.



Dans ce temps-là, Pierre Turgeon était le capitaine de cette chère Sainte-Flanelle, et Vincent Damphousse était l'un de ses adjoints. Ça remonte à très loin, ça!

Au fait, les unités spéciales du Canadien de Montréal sont très bien huilées jusqu'ici, malgré le court camp d'entraînement et l'absence des joutes préparatoires. Jusqu'à présent, les hommes de Claude Julien se retrouvent au 4e échelon (40%) du circuit en avantage numérique et au 14e rang en désavantage numérique avec un pourcentage de réussite de 85,7%. Profitons de l'instant présent et apprécions ce que le Canadien nous offre.
JEFF DROUIN
19 JANVIER 2021  (9H59)
DERNIÈRES VIDÉOS