radio marqueur
photo

UN JEUNE QUÉBÉCOIS IMPRESSIONNE DÉJÀ CHEZ LE ROCKET DE LAVAL

Ça fait plusieurs mois que je martèle à certains de mes amis que Rafaël Harvey-Pinard et Joël Teasdale étaient attendus de pied ferme à Laval, chez le Rocket. Ils sont deux "prototypes" très spéciaux aux yeux de Joël Bouchard, qui raffole des deux jeunots débordant de caractère.



Bouchard est vraiment heureux de compter sur Harvey-Pinard, qui en est à ses premiers pas chez les professionnels (il a fait le camp du CH l'an dernier), mais qui peut s'appuyer sur des vétérans comme Alex Belzile et Yannick Veilleux. Les deux vétérans l'accompagnent dans la compréhension des jeux ainsi que sur certains passages en anglais puisque le jeune homme de 22 ans a indiqué ne pas être excellent en anglais.

RHP a été conçu dans le même moule que Brendan Gallagher et Joël Teasdale, donc il cadre parfaitement avec cette attitude qu'a instaurée Marc Bergevin en avril 2018. Comme je le soulignais lors de mon entrée en scène, Bouchard ne tarit pas d'éloges envers l'ancien capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda :

«C'est un joueur qui cadre dans la nouvelle attitude dont Marc parlait il y a quelques années. Il le sait qu'il ne faut pas que ça change et je vais m'assurer que ça continue. Dans son cas, je ne suis pas inquiet. C'est un passionné. C'est le genre de gars qui pousse les autres à être meilleurs. Son adaptation se fait bien et il a de bonnes habitudes de travail. J'ai beaucoup de respect pour l'individu et je vais le pousser tous les jours.»

Jusqu'ici, Harvey-Pinard s'acclimate très bien au niveau de la Ligue américaine, et même si tout se passe très rapidement, à cause d'un camp écourté et d'un calendrier très particulier, où le Rocket affrontera seulement trois formations. RHP s'en fout de combien et comment, pour lui, ce qui compte, c'est de jouer au hockey et de s'améliorer constamment.



En terminant, j'aimerais vous partager une anecdote au sujet de Joël Teasdale. Lors de sa carrière junior, avant de passer de l'Armada de Blainville-Boisbriand aux Huskies de Rouyn-Noranda, plusieurs formations étaient intéressées à ses services et un directeur général d'une équipe de la LHJMQ m'a indiqué ceci : «Le club qui mettra la main sur Teaser va gagner la Coupe du Président et la Coupe Memorial!»

Teasdale a donc écrit le restant du scénario, lui qui a soulevé ces deux coupes avec les Huskies de Rouyn-Noranda, avec qui il a été tout simplement magistral.
JEFF DROUIN
25 JANVIER 2021  (17H10)