radio marqueur
photo

UN ESPOIR DU CH AVOUE QU'IL N'EST PAS PRÊT POUR LA LNH

Ayant raté l'entièreté de la saison 2019-20 en raison d'une déchirure des ligaments de son genou droit, subi lors de son entraînement estival, l'espoir du Canadien de Montréal, Joel Teasdale, a hâte que la saison de la Ligue américaine débute, lui qui n'a qu'une seule envie, jouer au hockey. L'ancien attaquant de l'Armada de Blainville-Boisbriand et des Huskies de Rouyn-Noranda dans la LHJMQ est donc prêt, aujourd'hui âgé de 21 ans, à effectuer ses débuts professionnels avec le Rocket de Laval.

D'ailleurs, l'attaquant québécois est content d'évoluer sous les ordres de Joël Bouchard, qui a été son entraîneur chez l'Armada entre 2015 et 2018. Il avoue se concentrer sur son jeu et indique que son mini camp d'entraînement au sein du Canadien de Montréal lui servira pour le futur.

« Je me sentais bien dans le groupe B. Je me suis senti privilégié de côtoyer les Carey Price, Shea Weber et Brendan Gallagher. Ça va faire grandir mon expérience. Juste de regarder les routines des différents joueurs sur la patinoire et à l'extérieur au niveau des étirements et de l'échauffement, ça permet de prendre des notes. » - Joel Teasdale, tel que rapporté par TVA Sports



Teasdale est confiant, mais demeure réaliste

Étant reconnu pour son éthique de travail irréprochable, le jeune homme natif de Repentigny est confiant, mais demeure toutefois réaliste quant à son futur dans la LNH. Selon lui, il aura besoin de quelques années de qualité dans la ligue américaine.

« Je ne suis pas prêt à faire le saut dans la LNH, j'ai besoin de deux ou trois saisons dans la LAH. Pour mon éthique de travail, je me sens au même niveau que les autres. J'ai aussi travaillé mon explosivité sur patins et je suis peut-être moins loin que je pensais (...) Je ne me concentre pas sur les autres, mais plutôt sur mon éthique de travail et sur les petits détails dans mon jeu. C'est ce qui va m'aider à aller plus loin (...) mon objectif est de garder mon jeu simple, mais avec de l'intensité. N'importe quel joueur aime contribuer offensivement, mais je veux d'abord bien faire d'un point de vue défensif. Si je joue bien défensivement, le reste va suivre. » - Joel Teasdale, tel que rapporté par TVA Sports

Il ajoute que le fait de travailler avec Bouchard, qu'il connaît bien, représente un environnement familier qui favorisera son développement.


N'ayant jamais été repêché dans la LNH, Teasdale a impressionné à sa dernière saison dans la LHJMQ, récoltant 80 points en 66 matchs avec l'Armada et les Huskies, mais surtout 34 points en 20 matchs éliminatoires, en route pour l'obtention du Trophée du Président, puis ultimement de la Coupe Memorial en 2019.

Il fera assurément partie de l'alignement du Rocket de Laval, en février, lors du début de la saison de la Ligue américaine. Il sera intéressant de voir si le Québécois aura besoin de beaucoup de temps d'adaptation, lui qui n'a pas joué de match officiel depuis plus d'un an.

À suivre...

Source : TVA Sports
JEREMY PAQUET
27 JANVIER 2021  (21H15)