VIDÉOS        QUIZ        POOL       
VIDÉOS        QUIZ        POOL          MEMBRE
photo

PHILLIP DANAULT A LANCÉ UN MESSAGE CLAIR À MARC BERGEVIN

Plus besoin de vous rappeler que Phillip Danault écoulera la dernière année de son contrat lors de la prochaine saison (2021). Il ne reste qu'une seule campagne de cet accord de 3,08 millions de dollars signé en juillet 2018. Un pacte de trois ans qui se vaut un "rabais" pour le Canadien de Montréal.

Personne ne peut nier l'apport de Phil Danault au sein de cette formation. À mes yeux, il est l'un des cinq rouages les plus importants du Canadien de Montréal. Il est fait exactement dans le moule de Marc Bergevin et Claude Julien.

Même si le fait de répéter ses statistiques devient redondant, c'est primordial de le souligner afin d'ajouter de la teneur aux propos du numéro 24. Lors des quatre dernières campagnes, il s'est imposé offensivement avec des récoltes respectives de 40, 25 (en 52 matchs), 53 et 47 points.



Lors de la dernière saison, il ne faut pas négliger qu'il a encore été un spécialiste de l'infériorité numérique (2 minutes 31), aux cercles des mises en jeu (54,5%) et même en avantage numérique (1 minute 34). Ajoutons à cet éventail de statistiques qu'il jouait en moyenne 18 minutes 51, toujours en 2019-20.

À partir de ces données, comment ne pas donner raison au premier centre du Canadien? Même si certains ne le considèrent pas ainsi, c'est ce qu'il est avec le Canadien depuis trois ans et il remplit parfaitement cette besogne. Ce n'est peut-être pas sa chaise, mais personne ne peut nier qu'il acquitte ce boulot d'une belle façon.



Je le dis une seconde fois, si Jean-Gabriel Pageau vaut 5 millions de dollars en moyenne par campagne, c'est le montant que ça prend pour Danault. Au moins. Au minimum. Marc, tu as certes entendu et compris le message, c'est donc à toi de jouer à partir de maintenant! Je vous rappelle que les négos sont au point mort entre les deux clans...



Tout compte fait, Danault est emballé par le travail exécuté par Marc Bergevin et il est fébrile à l'aube de cette nouvelle saison, même s'il n'est pas trop au courant des développements dans ce dossier.
JEFF DROUIN
24 NOVEMBRE 2020  (13H15)