VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY       
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY          MEMBRE
Super Hockey Pool
photo

PAUL BYRON EST PRÊT À AIDER L'ÉQUIPE PEU IMPORTE SON RÔLE

Quelques membres du Canadien de Montréal se sont adressés aux médias ce matin, soit Jonathan Drouin, Paul Byron, Jake Evans ainsi que l'entraîneur du CH, Claude Julien.

Pour un résumé des propos de Claude Julien (cliquez ici).

Pour un résumé des propos de Jonathan Drouin (cliquez ici).



Pour ce qui est de Paul Byron, son nom a souvent été associé à des rumeurs de transaction ou à un placement au ballottage, principalement en raison de son contrat, d'une lourde valeur annuelle de 3,4 M$. De son côté, le vétéran attaquant dit qu'il ne porte pas vraiment attention à ces rumeurs, ni même à ce que les gens disent à son sujet dans les médias et/ou les réseaux sociaux. Byron se concentre sur son travail et affirme qu'il est prêt à aider l'équipe, peu importe le rôle qui lui sera offert.

Questionné au sujet qu'il se retrouve clairement au sein du 4e trio de l'équipe à l'approche du début de la saison, Byron ne semblait pas s'en faire avec ça.

« Ça ne change rien pour moi. C'est mon 5e camp ici et chaque année je crois que j'ai commencé sur le 4e trio. Je suis un gars qui est prêt à jouer n'importe où et n'importe quand (à-gauche, à-droite peu importe). Je joue mon jeu, je patine vite et je suis fort sur l'échec avant et l'infériorité numérique. Je vais jouer où le coach me placera. » - Paul Byron

Byron continue en affirmant qu'il laisse les décisions entre les mains de Julien et de Bergevin. Il se concentre présentement à développer une chimie avec ce qui semble être ses compagnons de trios pour le début de la saison, soit Jake Evans et Artturi Lehkonen.

« Il va arriver ce qu'il va arriver. Je me concentre sur ce qui se passe sur la glace. Ce n'est pas moi qui décide ce qui va arriver, moi je contrôle seulement comment je joue. » - Paul Byron

Comme tout le monde, Byron est emballé par les nouvelles acquisitions de Marc Bergevin et croit aux chances du CH de se rendre loin en séries. Pour ce qui est des vétérans comme Michael Frolik et Corey Perry, il indique que ce sont de bons joueurs, capables d'évoluer dans la LNH, certes, mais qu'il ne s'en fait pas avec ça et qu'encore une fois, il s'occupe de son poste et de son travail à lui sans s'ajouter de pression additionnelle.

Limité à 29 matchs la saison dernière, Byron en a profité pour inscrire 10 points, en plus d'en ajouter 4 en 10 matchs de séries. Ayant atteint le plateau des 20 buts à deux reprises depuis son arrivée à Montréal en 2015, Byron a encore des choses à offrir afin d'aider le Canadien et détient assurément la confiance de son entraîneur.

Reste à voir comment Marc Bergevin voudra gérer la situation de la « Taxi Squad », mais Paul Byron pourrait écoper l'instant de quelques matchs.

À suivre...

Voici le segment complet de Paul Byron avec les médias ce matin

JEREMY PAQUET
10 JANVIER 2021  (15H45)