photo

MARC BERGEVIN Y CROYAIT DEPUIS LE DÉBUT, MALGRÉ LES HAUTS ET LES BAS!

12 jun 2021 à 16h25      KEVEN MAWN
Lorsqu'on observe Marc Bergevin, on peut y observer un homme en confiance et très fier de son équipe. De plus, il semble très satisfait des changements et améliorations apportés durant toute l'année.

À deux jours du début de la demi-finale opposant les Canadiens et les Golden Knights, Marc Bergevin s'est fait interroger sur quelques sujets.

Un journaliste lui a demandé quelles étaient les différences entre l'équipe du CH de 2014, qui avait connu du succès, et l'actuelle édition.

« On parle de deux équipes différentes, a-t-il dit. À l'époque, on avait un noyau plus âgé et une structure différente. Mais on est juste à mi-chemin de l'objectif final. Il y a beaucoup d'enthousiasme dans la ville, mais il y a encore beaucoup de pain sur la planche. » 

Celui-ci est pleinement enjoué des succès de sa formation, mais il garde les pieds sur terre. Il est également à l'aise avec le statut de négligé face à Vegas.

« Comme Tyler (Toffoli) l'a dit. Nous savons que nous sommes les négligés contre Vegas, mais ça ne nous dérange pas. »

Le patron du CH n'a pas eu froid aux yeux lorsque l'occasion d'apporter des changements s'est présentée. Au cours de la saison morte l'an dernier, il a fait l'acquisition de plusieurs joueurs clés, dont Jake Allen, Josh Anderson, Tyler Toffoli, Joel Edmundson et Corey Perry. De plus, il a acquis Eric Staal à la date limite des transactions, lui qui est très important pour le CH en séries. Il a également procédé à un changement derrière le banc en février, qui a fini par porter ces fruits. Dominique Ducharme a réussi à donner une identité à cette formation qui manquait cruellement de conviction depuis longtemps.

« J'ai cru en cette équipe dès le début, a-t-il répliqué. Même ici, en janvier, lorsque j'ai dit avoir bâti une équipe pour les séries, c'est ce que je croyais. Il y a toujours des obstacles. Il y a deux genres de hockey, celui de la saison et celui des séries. Tu ne peux pas bâtir une équipe d'une façon et changer le personnel pour les séries. Il y a toujours des risques à courir, mais ça porte fruit aujourd'hui. »

« Il y a eu des périodes difficiles pendant l'année. Je pense à nos 25 matchs en 44 jours. Cette période a fait mal physiquement et mentalement. On jouait aussi dans la division canadienne, il y avait beaucoup de voyages entre l'Est et l'Ouest. Ça rentre dans le corps. »

Il s'est également permis de louanger le travail du pilier de sa formation, soit Carey Price, qui fait un travail colossal. Malgré les innombrables rumeurs au sujet d'un départ de Montréal éventuel pour Price, il n'y avait aucune chance que le numéro 31 quitte le navire. Du moins, sauf si Price avait voulu quitter.

« Comme vous voyez dans les séries, toutes les équipes qui vont loin ont des gardiens qui jouent bien. Pour avoir du succès, ça prend un gardien à la hauteur. On avait Price à Montréal et il n'y avait aucune raison de le laisser partir et de le voir connaître du succès ailleurs. C'était une décision réfléchie, mais encore la meilleure qu'on a prise. »

Le « Big Marc » a en outre souligné le travail des vétérans de l'équipe, qui ont placé les bons mots aux bons moments à la veille du match numéro cinq contre Toronto, là où tout a changé.

« Pour Toronto, je restais calme à mon réveil, a-t-il affirmé. Je savais que des vétérans avaient parlé, que les joueurs avaient eu de bonnes discussions. Les Perry, Staal, Allen, Eddy (Edmundson) et Weber ont dit des choses importantes. Ça prend aussi de la chance. Mais ça semble bien aller. Je suis très fier de notre équipe. »


Bergevin est un excellent directeur général, certes, mais il est beaucoup plus que ça. Il semble agir comme un grand frère auprès de ses « p'tit gars », lui qui a considérablement manifesté sa joie lorsque l'équipe a remporté ses deux séries. Un homme très près de ses émotions, ce Marc, on aime ça!



PRÉSENTEMENT EN FEU
image
MARC-ANDRÉ FLEURY AVAIT UN MESSAGE POUR LA VILLE DE CHICAGO!
FANADIENS
photo
BOMBE CONCERNANT MARC-ANDRÉ FLEURY!!
FANADIENS
photo
LUC ROBITAILLE VIENT DE LARGUER UNE TONNE DE PRESSION SUR PHILLIP DANAULT
FANADIENS
photo
DES NOUVELLES DE JONATHAN DROUIN!
FANADIENS
photo
ROBIN LEHNER VIENT À LA DÉFENSE D'EVANDER KANE!!
FANADIENS
photo
VOICI LA LISTE DES JOUEURS QUI IRONT EN ARBITRAGE POUR LA NÉGOCIATION DE LEUR PROCHAIN CONTRAT
FANADIENS
STATS LNH
HIER
7 JUILLET 2021 B P PTS
ROSS COLTON
1 - 1
RYAN MCDONAGH
- 1 1
DAVID SAVARD
- 1 1
JOSH ANDERSON
- - -
JOEL ARMIA
- - -
PAUL BYRON
- - -
COLE CAUFIELD
- - -
ERIK CERNAK
- - -
BEN CHIAROT
- - -
ANTHONY CIRELLI
- - -
  TOUS LES RÉSULTATS