radio marqueur
photo

LES PARTISANS DES BLUES SONT PLUS CHANCEUX QUE CEUX DU CANADIEN

Pendant cette pandémie mondiale, les amateurs montréalais sont privés de leur Centre Bell puisque la Santé publique du Québec (et du Canada) n'autorise aucun partisan dans les gradins. Ce n'est pas ainsi dans toutes les villes où une organisation de la LNH est édifiée puisqu'en Arizona, par exemple, les partisans peuvent se présenter dans l'amphithéâtre des 'Yotes. Depuis l'ouverture du calendrier, c'est un peu moins de 2500 amateurs par joute qui peuvent contempler les leurs des gradins.

Au Missouri, on permet également à environ 300 personnes d'assister aux rencontres des Blues de Saint-Louis. Ce groupe de 300 contient des employés de première ligne, de la famille, des amis des joueurs, des membres du personnel et des employés des Blues. Puis, lors des prochains duels de l'équipe à domicile, l'Entreprise Center ouvrira ses portes à 1400 amateurs. Ça pourrait même augmenter en cours de saison.



Les mesures sanitaires prises par l'organisation ont charmé la Santé publique de la région, ce qui les a donc poussés à accepter une augmentation de passants au sein du domicile des Blues de Saint-Louis.



«Grâce au partenariat avec les officiels de la santé publique et le respect continu des protocoles de sécurité des membres de notre équipe et de notre personnel, ceci est un important pas vers le retour responsable de nos partisans dévoués à l'Entreprise Center. Nous avons hâte d'en voir et d'en entendre plus dans les gradins!» - Chris Zimmerman (président des Blues).

Ça veut donc dire que les Coyotes et l'Avalanche (entre le 2 et le 7 février), qui seront les deux prochains à visiter Saint-Louis lors du retour de l'équipe à domicile, entendront de vrais partisans encourager leur club!
JEFF DROUIN
27 JANVIER 2021  (18H30)