radio marqueur
photo

LE POUVOIR DU TOP-9

Le Canadien de Montréal connaît un très bon début de saison, comme le démontre sa fiche de 2-0-1 et ses 12 buts marqués contre 7 accordés (dont 5 lors du premier match de la saison à Toronto). Les nouveaux ajouts de Marc Bergevin semblent, pour le moment, porter fruit et l'on note définitivement une plus grande profondeur au sein de l'alignement du CH cette saison, principalement au niveau des trois premiers trios.

En effet, après trois rencontres, tous les membres du Top-9 du Canadien ont passé entre 26 et 29 minutes sur la patinoire à 5 contre 5. Les trois premiers trios du Tricolore s'enchaînent et se remplacent de façon équitable et comme on le mentionnait avant le début de la saison, Claude Julien compte réellement sur un Top-9 plutôt que sur un premier, deuxième et troisième trio.


De plus, et même en incluant le quatrième trio de l'équipe, chacun des trios, lorsqu'ils sont sur la patinoire, provoque quelque chose et nous garde sur le qui-vive. Ils ont tous des occasions de marquer et chacun des attaquants du club, mis à part Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia, possède au moins un point.

Bien que ce soit plus difficile pour Armia, de son côté, Kotkaniemi démontre tout de même de belles choses et compte 7 tirs au but en trois matchs. Même chose pour son compagnon de trio, Tyler Toffoli, qui a inscrit son premier point dans l'uniforme du Canadien hier soir.



Le « 3e trio » prend donc un peu plus de temps avant de se mettre en marche, mais les occasions sont présentes et ce n'est qu'une question de temps avant que le tout débloque dans leur cas. Néanmoins, cela ne semble pas jouer sur leur temps de jeu, puisqu'ils n'ont rien vraiment à se reprocher. Ils ont des chances de marquer, il faut simplement être plus opportuniste.

Impossible de savoir si le Canadien gardera cette cadence tout au long de la saison, mais disons que Claude Julien et sa bande avancent dans la bonne direction.
JEREMY PAQUET
19 JANVIER 2021  (21H38)