photo

COREY PERRY VOULAIT VRAIMENT JOUER À MONTRÉAL

22 jun 2021 à 13h15      JEREMY PAQUET
En signant un contrat d'un an, d'une valeur minimale de 750 000$ en tant que joueur autonome durant la dernière saison-morte, le vétéran Corey Perry s'est avéré être une incroyable aubaine pour le Canadien de Montréal.

Choix de premier tour des Mighty Ducks d'Anaheim, 28e choix au total lors du repêchage de 2003, Perry est natif de Peterborough en Ontario et à grandi près de Gatineau, ce qui l'a familiarisé avec le Canadien durant son enfance. On ignore s'il s'agit réellement d'un rêve devenu réalité pour lui, mais chose certaine, le vétéran de 36 ans voulait vraiment évoluer pour le Tricolore cette saison.

Dès son arrivée en tant que « joueur de soutien », Perry a affirmé que son but était décrocher un poste permanent avec le CH et c'est ce qu'il a réussi à faire dès le premier match lors duquel il a été inséré dans la formation de Claude Julien (en début de saison). Il n'a ensuite jamais été laissé de côté et a terminé la saison avec une récolte de 21 points en 49 matchs, soit le même nombre de points qu'à Dallas la saison dernière, mais en 8 matchs de moins.

On se souvient aussi que, pour des raisons de gestion financière, Perry avait dû être placé au ballottage, histoire de manipuler les contrats de la « taxi-squad ». Il n'avait alors pas été réclamé, mais nous apprenons aujourd'hui que deux équipes de la LNH avaient l'intention de le réclamer, mais que Perry, par le biais de son agent, les a dissuadés de le faire, voulant demeurer à Montréal coute que coute.


En effet, l'agent de Corey Perry, Pat Morris, aurait indiqué à Pierre LeBrun, du réseau TSN, que son client lui a demandé de mentionner aux équipes intéressées qu'il voulait demeurer à Montréal.

« J'ai contacté trois équipes qui semblaient avoir besoin d'un joueur comme lui et leur ai demandé de ne pas le réclamer. Deux des équipes ont répondu qu'elles avaient l'intention de le réclamer, mais qu'elles n'allaient pas le faire à la suite de mon appel. Qu'elles allaient respecter ce qu'il représente. » - Pat Morris

On se souvient que Jason Spezza avait fait de même afin de demeurer à Toronto, lui qui avait menacé de prendre sa retraite si une autre équipe le réclamait au ballottage. Perry n'y est pas allé de la menace de la retraite, mais son message était le même. Il n'avait pas l'intention d'évoluer ailleurs qu'à Montréal cette saison.

Parlant de Spezza, il a récemment signé une prolongation de contrat d'une saison, toujours à un salaire minimum de 750 000$, avec les Maple Leafs pour la saison prochaine. Est-ce que Corey Perry sera tenté de faire de même à la fin du parcours éliminatoire du CH ?

À suivre...

Source : RDS
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
MAX DOMI A LIVRÉ UN MESSAGE TOUCHANT À SON BON AMI JONATHAN DROUIN
FANADIENS
photo
L'ESPOIR DES CANADIENS JOSHUA ROY A DES ATOMES CROCHUS AVEC... JESPERI KOTKANIEMI
FANADIENS
photo
JONATHAN MARCHESSAULT N'A PAS VOULU DONNER DU CRÉDIT AUX CANADIENS DE MONTRÉAL
FANADIENS
photo
UNE ÉQUIPE DONNE UNE 8E CHANCE À ALEX GALCHENYUK
FANADIENS
photo
RAFAËL HARVEY-PINARD A DÉMONTRÉ QU'IL ÉTAIT UN PHÉNOMÈNE RARE CE MATIN
FANADIENS
photo
SIX JEUNES JOUEURS DE LA LNH POURRAIENT FAIRE LA GRÈVE
FANADIENS
STATS LNH
HIER
7 JUILLET 2021 B P PTS
ROSS COLTON
1 - 1
RYAN MCDONAGH
- 1 1
DAVID SAVARD
- 1 1
JOSH ANDERSON
- - -
JOEL ARMIA
- - -
PAUL BYRON
- - -
COLE CAUFIELD
- - -
ERIK CERNAK
- - -
BEN CHIAROT
- - -
ANTHONY CIRELLI
- - -
  TOUS LES RÉSULTATS