VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY       
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY          MEMBRE
Super Hockey Pool
photo

ARTTURI LEHKONEN EST MOINS ENTHOUSIASMÉ QUE SES COÉQUIPIERS EN VUE DE LA SAISON

Artturi Lehkonen, qui est un membre du 4e trio actuel complété par Jake Evans et Paul Byron, a tenu un discours plus "neutre" que ses coéquipiers, Claude Julien et Marc Bergevin. Pas plus tard qu'hier, Bergevin ne s'est pas gêné afin de préciser qu'il s'attendait à beaucoup de son groupe. Voici, en rappel, ce qu'il a dit au sujet de son équipe, le Canadien de Montréal :

«On est prêts. We mean business. On est là pour gagner. J'ai hâte que ça commence. On est prêts. We mean business. On est là pour gagner. J'ai hâte que ça commence!» - Bergevin

Dans le cas de Lehkonen, il a été plus posé que ses chums lors de son point de presse du jour. À écouter le numéro 62, on dirait bien qu'il se contentera simplement d'une présence en séries. N'est-ce justement pas l'ancien discours de Marc Bergevin, avant qu'il termine sa propre construction? Résultat, Lehkonen n'a aucun objectif personnel en vue de 2021... puis il veut juste participer aux séries éliminatoires avec l'équipe.



Je comprends son discours. Lehkonen se fout de marquer 5, 12 ou 17 buts, ce qu'il désire fermement, c'est d'adhérer aux éliminatoires avec ce groupe-ci. Il n'est pas le type d'individu qui s'emballera facilement, malgré le travail colossal réalisé par son patron lors de la saison morte.



Mine de rien, Lehkonen et Byron ont des rôles importants au sein de ce club, outre le fait qu'ils peuvent s'inscrire sur la carte de pointage un peu plus souvent qu'à l'occasion, soit écouler le temps en désavantage numérique. Ils sont des spécialistes sur les unités "défensives".

En tout cas, si Lehkonen semble plus ou moins emballé, ce n'est certes pas le cas des amateurs et des têtes dirigeantes du club, qui n'auront aucune raison de se justifier si la recette ne lève pas.
JEFF DROUIN
12 JANVIER 2021  (16H00)